Je cherche un éditeur mais je ne couche pas - ou l'inverse ?

Clément Solym - 30.03.2010

Zone 51 - Insolite - chercher - éditeur - coucher


Il se sera dit beaucoup de choses sur l'événement que le MOTif allait mettre en place pour le Salon. Fort de son badge Je lis la princesse de Clèves, qui l'an passé avait fait un petit scandale - savoureux pour les amoureux du livre et autres opposants à la politique en vigueur, l'observatoire était scrupuleusement surveillé par des instances... hautes.

Très hautes même, les instances...

Bref. Il s'est murmuré un moment que l'on allait parler de Turquie, mais ce ne sont que des ragots de mauvaises langues, parce que non, la Turquie n'était pas cette année l'invitée du Salon, alors quel rapport ?

Non, le MOTif a de l'humour et tend à le prouver une fois de plus avec une double série de petits badges complémentaires : Je cherche un éditeur, mais je ne couche pas et Je ne cherche pas un éditeur, mais je couche.


Question de la plus haute pertinence, entendue sur leur stand : « Mais alors, quel public d'auteur est le plus prêt à chercher un éditeur, les femmes ou les hommes ? »

Il paraît qu'à partir d'aujourd'hui, les badges seront en libre distribution sur le stand... En employant le mot de passe ActuaLitté, vous aurez même un sourire de Sandrine...

Si, si...