Jean-Paul Sartre, créateur de Bart Simpson dans une autre vie

Antoine Oury - 22.04.2014

Zone 51 - Insolite - Jean-Paul Sartre - dessinateur - dessins


Entre quelques lignes rédigées, nombreux furent les auteurs à laisser leurs plumes divaguer pour tracer les traits d'un quelconque croquis. John Lennon, Kafka, Dostoïevski... Peu importe le style, le trait a définitivement sa place dans les marges de la littérature : le philosophe Jean-Paul Sartre lui-même n'hésitait pas à dessiner des profils pour agrémenter ses dédicaces.

 


 

 

Les quelques dessins de Jean-Paul Sartre ont été réservés à une bande de privilégiés. Enfin... en quelque sorte, puisque le philosophe n'avait de toute évidence que peu d'attrait pour l'art séquentiel. 6 croquis ont été dénichés par Open Culture, accompagnés d'une dédicace. Cette « série », intitulée « Douze vices sans allusion » - comprendre, vis-à-vis du destinataire, est donc à moitié complète.

 

Celui ci-dessus est ainsi adressé à Suzanne Guille, peut-être une proche de Pierre Guille, un des amants de Simone de Beauvoir. Chacun des dessins s'arrête en tout cas sur une émotion, ou un sentiment, que Sartre semble considérer du domaine du vice.

 

 

 

 

Hunter S. Thompson, à défaut des fresques horrifiques et torturées de son compère Ralph Steadman, aurait peut-être pu trouver un style accrocheur à ces croquis de faciès mi-humains, mi-animaux. À moins que Matt Groening ait trouvé chez l'auteur de La Nausée l'inspiration pour Bart Simpson... si ce n'est la légende, « Le respect de la consigne et de la foi jurée ».

 

 

 

 

D'autres dessins et quelques lettres, par ici.