Justicière de Twitter, Rowling s'attaque au nationalisme écossais

Fasseur Barbara - 10.07.2018

Zone 51 - Insolite - Rowling Twitter Ecosse - Nationalisme Ecosse Rowling - Débat Rowling Racisme


J.K. Rowling, reine du clash sur Twitter, fait encore des étincelles. Après avoir remis le président Trump à sa place, voilà que ce sont les nationalistes écossais qu’elle reprend. En cause ? Un discours nationaliste qui « contient des traces d’intolérance », tendance récurrente, d’après elle. Il n’en faut pas plus pour faire réagir les concernés. 

 
J. K. Rowling
Salvador García Bardón, CC, BY NC 2.0


 

Rowling réside en Écosse et c’est en réponse à une chronique de Lesley Riddoch dans le National qu’elle a réagi de la sorte. La chronique d'origine faisait ainsi apparaitre cette phrase : « Faire des Anglais nos ennemis automatiques ne nous aide pas à nous éloigner de la mentalité de l’Union ou de sa hiérarchie implacable. Et pourtant, comme un paquet de Cornflakes croustillants aux noisettes arrosés de lait froid tard dans la nuit — c’est presque irrésistible. »

 

La chronique a été publiée dans un contexte de relations tendues entre l'Angleterre et l'Écosse, où 60 % des votants ont indiqué qu'ils souhaitaient rester au sein de l'Union européenne. Le Brexit est d'ailleurs devenu, pour l'Écosse, l'occasion de réclamer plus d'autonomie vis-à-vis de l'Angleterre.



Ce que l’auteure a retweeté avec la mention : « Avertissement : peut contenir des traces de sectarisme ». Ni une ni deux, les internautes s’interrogent : pourquoi pense-t-elle que les nationalistes écossais sont « xénophobes, racistes ou anti-anglais » ? Et c’est en image qu’elle argumente avec une série de captures d’écran, dont celle d’un utilisateur soutenant le groupe ethnonationaliste Siol nan Gaidheal.
 


« Quand les ethnonationalistes du sang et du sol défilent avec vos soi-disant marches civiques, votre nationalisme ne semble pas trop différent de n’importe quel autre pays », écrit Rowling.
 


« Heureux de vous croire sur parole que de telles personnes ne sont pas représentatives de l’ensemble du mouvement. Heureux d’accepter que le dossier bondé de captures d’écran xénophobes et anglophobes que j’ai sur mon ordinateur portable ne résume pas toute l’histoire. Mais certains d’entre nous en ont marre de l’insistance nationaliste écossaise selon laquelle leur nationalisme n’est pas comme les autres, ceux des types méchants. »

 

S’en sont suivis un débat nourri et une vague de critiques des nationalistes écossais en réponse à l’argumentaire de l’auteur. The National, le journal pronationaliste dont tout est parti, a ainsi publié un article réponse expliquant que la citation retweeté par Rowling ne reflétait pas l’intégralité de l’article incriminé. Ainsi, Riddoch, leur journaliste, et Rowling seraient en réalité sur la même longueur d’onde.


À 35 ans, cette auteure écossaise,
star en Chine, est inconnue dans son pays

 

Démontant l’argumentaire de l’auteur britannique, le journal déplore la généralisation faite par J.K. Rowling. « Nous condamnons tous les points de vue dans ces tweets, mais l’idée qu’un échantillon si petit soit considéré comme représentatif du mouvement du Oui est incroyablement fausse — en particulier face à tant de personnes qui représentent le point de vue opposé. »

 

Citant la critique faite par Rowling sur la politique de Donald Trump, l’article ajoute : « Combien de “nationalistes écossais” voyez-vous sur Twitter soutenir Trump, par rapport au nombre de syndicalistes qui le font? Les politiciens de quel côté sont les plus bruyants en le condamnant? Le nationalisme écossais n’a rien à voir avec celui de Donald Trump. »

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.