Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Kindle Matchbook Burner : numériser son livre, et ramasser les cendres

Nicolas Gary - 10.09.2013

Zone 51 - Humour - Kindle Matchbook - cendres - brûler un livre


Le site Book Riot vient de faire état d'un communiqué de presse émanant du grand patron et fondateur d'Amazon, Jeff Bezos. Il y fait part d'un nouvelle technologie, une extension à connecter directement  à son Kindle, le Kindle Matchbook Burner, « notre invention la plus étonnante », assure-t-il.

 

 

matchboook

Kindle Matchbook Burner ?

combustionchamber, CC BY 2.0

 

 

Il suffit manifestement de brancher l'appareil à son outil de lecture, puis de passer en revue le livre papier de son choix, pour le numériser. Une fois l'opération achevée, le livre « devrait s'enflammer et brûler pour finir en un fin résidu de cendres ». Voilà qui est sidérant. Parce que l'offre ne s'arrêterait pas là : « Il suffit d'utiliser votre Kindle Matchbook Burner pour aspirer les résidus », puis de l'exposer par la suite sur sa bibliothèque. 

 

Plusieurs fonctionnalités inédites seraient intégrées : Slow Burn, qui est idéal pour faire griller des guimauves, et finalement permet de vieillir prématurément son ouvrage papier. De même, Secure Burn est un outil qui prévient les incendies, et permet de brûler ses ouvrages en toute tranquillité. 

 

« Nous croyons à la magnifique gloire des mots. Nous aimons les lettres plus que tout. Surtout quand on les enchaîne en des phrases cohérentes qui nous pénètrent les synapses du cerveau, et se changent en images que l'on peut visualiser », explique Bezos. 

 

Enfin, explique... 

 

Pour mémoire, le véritable service, Matchbook, sera disponible au mois d'octobre outre-Atlantique, et offre aux clients qui auront acheté un livre papier, de se procurer la version numérique à un tarif compris entre gratuit et 2,99 $. 

 

Et oui, en anglais, matchbook désigne un paquet d'allumettes. Et "to kindle" signifie allumer un feu.