L'album de coloriage enfant pour le 11 septembre, la suite

Clément Solym - 12.09.2012

Zone 51 - Insolite - 11 septembre - coloriage - Really Big Coloring Books


C'est de bon goût et de bon cœur, éduquer les enfants de manière ludique, rien de mieux pour leur faire entrer les informations dans le crâne. Hier, 11/09, jour spécial pour les Etats-Unis, et donc pour le monde entier, les parents pourront discuter et enfin donner un visage au terrorisme à leur enfant, avec le livre de coloriage présenté par Really Big Coloring Books.

 

Ça a été fait, et ce fut à refaire. Le livre de coloriage pour enfant, quoi de plus mignon finalement, sur les terroristes du 11 septembre, notamment. Et ça ressemble à ça.

 

 

Intitulé We Shall Never Forget 9/11 - Vol II - The True Faces of Evil (Nous n'oublierons jamais le 11 septembre, vol.II, les vrais visages du mal)

 

Bon, on allait se douter que pour la deuxième édition de l'album de coloriage de Really Big Coloring Books, déjà controversée l'année dernière, une polémique allait être soulevée. Et ça marche. (voir notre actualitté)

 

Les enfants, trop jeunes pour se souvenir de l'image des tours qui s'effondrent et de tout ce qui a pu s'ensuivre, auront l'avantage de se mettre à jour à travers un album de coloriage très particulier. Pas de jolies fleurs ni de fées, aucun chevalier ni même un château. A la place, des armes, des chefs d'Etat, du feu, bref, l'ambiance magique du cadavre fumant.

 

Pour l'éditeur, Wayne Bell, le livre est destiné à « honorer les victimes du 11 septembre ». Il s'agit ni plus ni moins « d'aider les enfants à comprendre le 11 septembre et la honte des terroristes ».

 

Pour information, le livre commence avec des photos de héros américains (il faut bien donner l'exemple), puis montre des photos de l'incendie du World Trade Center (un peu de piment dans l'action), dépeint les acclamations  des musulmans (on l'aura compris, les méchants), mais ne va pas jusqu'à la « mort » d'Oussama Ben Laden.

 

Votre enfant n'aime pas colorier ? Qu'à cela ne tienne, tout est prévu. Des cartes de terroristes à échanger sont incluses pour jouer avec. Les éditeurs ont pensé à tout.

 

Quand même, les parents ont quelques doutes : « Je pense que c'est tout à fait inapproprié de donner ça aux enfants», a déclaré Jennifer Mendoza, une maman. « Non, je ne permettrai jamais à mes enfants d'utiliser ce livre», a ajouté Reed, un autre parent.

Attention malgré tout, Wayne Bell prétend avoir vendu des dizaines de milliers de livres, dont certains ont été achetés par les écoles, et même certains en Arizona, tout en refusant de les nommer.