L'Amérique (et Apple) a toujours un problème avec l'Ulysse de Joyce

Clément Solym - 11.06.2010

Zone 51 - Insolite - ulysse - joyce - censurer


C'est amusant, ça... alors que certains journalistes travaillant sur le net en prennent progressivement conscience, Apple vient nous rappeler qu'elle aussi fait partir des organes futurs de formatage, au même titre que Google...

Censure donc, et pas des moindres, chez Apple, avec le Ulysse de James Joyce, qui, sous le joli prétexte avancé par la Pomme de « protéger ses utilisateurs », vient de subir les fourches caudines. L'adaptation graphique réalisée par Rob Berry and Josh Levitas reprend l'ensemble de l'oeuvre de Joyce - plus de 1000 pages tout de même. Et dans sa version iPad, profite largement de ce que l'outil peut offrir de multimédia.


Avant... sans commentaires


Après, toujours sans commentaires....


Il s'agit précisément de l'adaptation que nous évoquions en octobre dernier, un travail de titan et une réalisation plutôt très appréciable, Ulysse seen.

Sauf qu'Apple n'a pas apprécié la présence de scène dévoilant une certaine nudité - insoutenable, véritablement... - et décidé de bloquer l'application. Une ironie des plus amères, puisque le livre avait déjà été interdit en 1920 aux États-Unis, lorsque l'éditeur The Little Review avait fait paraître des bonnes feuilles - dans lesquelles se pratiquait un exercice de masturbation.

Fameux. Ce n'est d'ailleurs qu'en 1932 que Random House a pu faire venir une copie d'Europe - clandestinement - laquelle fut malgré tout saisie grâce à un employé des douanes un tant soit peu zélé... Les lois sur l'obscénité dans le pays n'étaient pas des plus commodes. Enfin, durant les deux années qui suivirent, une bataille juridique débuta, pour déterminer si, oui ou non, Ulysse avait quelque chose de pornographique. En 1934, le livre fut sauvé des flammes...

Donc Apple fait censurer l'application et voilà qui est pour le mieux dans le meilleur des mondes, le plus policé possible. La version web est toujours intégralement consultable est sans censure aucune. L'application a donc été retirée de l'AppStore, mais elle semble revenue entre temps. Reste qu'une fois de plus la démarche d'Apple fait vraiment froid dans le dos...

Crédit illustrations : Robot 6