L'année 2015, redoutable, littéralement et dans tous les sens

Nicolas Gary - 01.01.2015

Zone 51 - Chez Wam - bonne année - bonne santé - meilleurs voeux


La table est encore grasse des ripailles de la veille, et on espère que les réjouissances furent nombreuses. Cette année, 2015, est désormais entamée un peu partout dans le monde, voire sa première journée déjà achevée. Alors toute l'équipe vous présente, le plus simplement du monde, ses meilleurs vœux, et surtout, que ces 365 jours à venir soient remplis de pleine satisfaction. 

 

Happy New Year!

Morgan, CC BY 2.0

 

 

Laissons un instant nos éternelles préoccupations professionnelles de côté, pour espérer naïvement, mais sincèrement que chacun de nos lecteurs passe une année heureuse. Oui, ceux qui négligent de régulièrement parcourir nos colonnes ne méritent pas cette bonté d'âme de la journée, bien entendu. C'est l'avantage de faire partie d'un club très sélect. 

 

Et juste là vous vient à l'esprit la phrase de Woody Allen : « Jamais je ne voudrais faire partie d'un club qui accepterait de m'avoir pour membre. » Sacré Woody... 

 

2015, année redoutable, évidemment, mais nous aurons l'occasion à de multiples reprises d'approfondir le sujet dans les semaines à venir. Les sujets seront tournés autour de l'évolution numérique, évidemment, celle qui occupe 95 % du temps des maisons traditionnelles, et leur rapporte moins de 5 % de leur chiffre d'affaires. Peut-être que 2015 leur apportera un meilleur équilibre dans les forces...? Encore faudra-t-il ouvrir les yeux, et pas seulement sur le piratage du dernier roman de Houellebecq.

 

Redoutable, donc, pour les auteurs, et les différents mouvements de protestation qui interviendront, dès le Festival de la BD d'Angoulême, et se poursuivront, sans aucun doute, avec un paroxysme au Salon du livre de Paris. Les difficultés rencontrées par les créateurs ne manqueront pas de ponctuer 2015, et certainement d'apporter de nouvelles perspectives – notamment pour les auteurs indépendants, pudiquement appelés autopubliés (et pas autoédités). Nous y reviendrons.

 

Les bibliothèques, comme les librairies, vont connaître une année agitée. La mise en place de Prêt Numérique en Bibliothèque, accouchée dans le silence de sa phase expérimentale – mais pas sans douleur – aura beaucoup à faire en matière de pédagogie. Et puis, les horaires d'ouverture, la médiation, l'accompagnement... qui sont autant de sujets partagés avec les libraires. Si 2013 fut dédiée aux libraires, et 2014 aux bibliothèques, on garde le sentiment que pour les uns et les autres, les promesses ont manqué de longueur en bouche. Tout attendre du ministère de la Culture, quelle que soit sa locataire, n'est pas la meilleure des approches, assurément.

 

Et sans même parler des imprimeurs, et des difficultés rencontrées, dont nous aurons certainement plus à rendre compte encore ces prochains temps. À leurs côtés, les start-ups, toujours plus innovantes, toujours plus nombreuses, des acteurs numériques ou non, qui tentent de donner un nouveau souffle à l'édition. Autant de raisons de paniquer, que de raisons de sourire !

 

Alors 2015, année redoutable, assurément. Et même littéralement et dans tous les sens, pour reprendre le petit poète aux semelles de vent. Et il y aura le lot de choses inattendues, de coups de poker éditoriaux, et d'échecs cuisants, qui animeront les conversations. 

 

En attendant tout ce joli programme, et bien d'autres choses encore, ActuaLitté sera le premier à faire son annonce : d'ici à quelques semaines, une version hebdomadaire sera proposée. ActuaLitté Hebdo, ça a une certaine gueule et ça devrait plaire. Une nouvelle publication à part entière, que l'on expérimentera tout au long de l'année 2015. On n'en dit pas plus. Surtout que de nouvelles sections verront le jour, que d'autres disparaîtront : le lot de changements nécessaires, certainement pas pour faire la course à la modernité, mais pour affûter l'outil, toujours un peu plus.

 

Après tout, cette année, ActuaLitté célébrera ses sept ans...

 

Merci en tout cas de nous suivre, et excellent début d'année.