L'art fascinant de ces livres qui ne sont pas des livres

Cécile Mazin - 01.02.2016

Zone 51 - Insolite - livres objets - collection briquet - timbres cachette


Mindell Dubansky a une relation complexe avec les livres : elle les aime à outrance, mais uniquement si ce ne sont pas des livres. Voici une vingtaine d’années, sur le marché au puces de Manhattan, elle a découvert un petit objet, étonnant, qui avait tout du livre, mais sans en être un. Le coup de foudre ne porta pas mieux son nom qu’en cet instant.

 

 

 

La première révélation, ce fut ce morceau de charbon sculpté, en forme de livre, et portant le nom d’un jeune homme mort dans un accident minier en 1897. L’objet avait traversé le temps pour lui parvenir. Et de ce jour, elle s’est mise à collectionner tout ce qui est un livre, mais ne l’est pas réellement.

 

Aujourd’hui, elle a accumulé près de 600 objets, tous plus étranges, variés et aux usages plus ou moins explicites qui soient. Elle s’était d’abord lancé dans un site, Blooks, pour présenter, photos à l’appui, ses trouvailles. Puis, elle s’est lancée dans la création de calendriers, avec pour illustrer chaque mois, la photo de ses trouvailles insolites. 

 

Et puis, finalement, c’est un livre qui sortira en mars prochain, pour raconter tout cela, ces objets-livres-objets. Blooks, the Art of Books That Aren’t est une chose assez insolite. 

 

Blooks ? C’est pour Book-Look, mot valise qu’on traduirait par Livre-Apparence : Livrance ?

 

On y remonte le temps pour découvrir à quel point les livres, ou plutôt l’objet, a été décliné en différentes formes : on y cachait quelque chose – de l’alcool dans une Bible – ou un briquet.

 

D’autres ont été changés en réveil, ou pour la joie des cuisines modernes, un assortiment de petites couvertures où ranger son épicerie. « Il m’a fallu des années pour constituer cette collection. En leur temps, ces objets étaient très populaires, mais jetables », explique-t-elle.

(via NYT)