L'art ottoman de l'illustration revisite Shining ou Le Parrain

Clément Solym - 25.02.2014

Zone 51 - Insolite - art ottoman - tapisserie - cinéma


Quiconque douterait encore qu'Internet permet à n'importe quel grand malade d'exprimer son art n'avait pas encore fait la connaissance de Murat Palta. Cet artiste turc, résidant à Istanbul s'est amusé à reprendre de grands classiques du cinéma - et accessoirement, grands classiques de la littérature - pour les revisiter façon illustrations ottomanes. Et le jeune étudiant en Art fait actuellement un malheur sur la toile…

  

Le Parrain 

 

 

On dirait d'authentiques patrons pour la réalisation de tapis d'époque, à ceci près que les fresques épiques comme le Livre de Dede Korkut ou l'Epopée de Manas ont été remplacées par des grandes oeuvres de la culture pop. Au menu, Shining, ou encore Orange Mécanique, voire Star Wars que Murat Palta présente avec force détails et miniatures.

 

L'imitation de l'art ottoman est celui qui fut en vigueur à partir de la prise de Constantinople, vers la moitié du XVe siècle, mais pour certains, c'est plutôt au début du XVIe que tout a commencé. En tout cas, et pour botter en touche devant les spécialistes, c'est après l'empire byzantin… Palta s'est simplement fendu d'une réutilisation des codes, pour donner aux oeuvres cinématographiques une nouvelle dimension. 

 

Très contextualisée, d'ailleurs, si l'on se réfère à Alien ou Le Parrain…

 

 

Dans l'ordre d'apparition : Alien, Star Wars, Shining, Kill Bill, Terminator 2 (admirable…), Inception, Pulp Fiction, Les Affranchis, Le Parrain

<

>

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.