L'autobiographie de Tony Blair inspirée par le film The Queen...

Clément Solym - 08.09.2010

Zone 51 - Insolite - plagiat - blair - reine


Certes les ventes sont bonnes, pour ce cher Tony Blair, et son autobiographie A Journey, caracole dans les meilleures places, avec plus de 90.000 exemplaires écoulés en une semaine d'exploitation...

D'ailleurs, le livre de Blair explose tout bonnement le précédent record établi par un ouvrage de politique, dans le domaine des mémoires. Il s'agissait d'Alastair Campbell, qui avait fait vendre 24.000 ex, en une semaine également.

Après la gloire, les jalousies ?

Mais le souci que va rencontrer Tony arrive d'un tout autre côté : le scénariste Peter Morgan estime en effet que les mémoires de l'ancien premier ministre - et plus particulièrement, le passage avec la reine et les cochonneries qu'il dit sur elle - ne sont qu'une copie... de son film Queen, qui avait remporté un Oscar.

Bim, dans les dents, un petit coup de plus. Et Peter en veut pour preuve la fameuse séquence évoquée par Tony, où la reine lui explique qu'il est le 10e premier ministre et que le premier Winston []NdR : Churchill, fut en poste avant qu'il ne naisse.

Ce qui est précisément le dialogue du film The Queen. Mais alors, mot pour mot, explique Peter.

Pour lui, une seule explication : soit il est devin et a prédit l'entretien avec la reine, soit Tony Blair s'est clairement inspiré de cette séquence. Or, Tony s'est toujours fendu de n'avoir jamais vu ce film. Quant à Stephen Frears, le directeur du film, il se contente de rire : une telle coïncidence, au pays policé de Sa Majesté, tout de même...