L'écrivain Neil Jomunsi accompagne ActuaLitté toute la journée

Nicolas Gary - 14.02.2014

Zone 51 - Chez Wam - Projet Bradbury - écriture de nouvelles - défi littéraire


Aujourd'hui, le journal fête ses six ans. Et dans le même temps, Neil Jomunsi fête les six mois du Projet Bradbury, qu'il a initié dans les colonnes d'ActuaLitté. L'idée est simple : parvenir à écrire une nouvelle chaque semaine, durant toute une année, avec le maître de la science-fiction en arrière-plan : s'il est possible de rater un roman, il est impossible de rater 52 nouvelles. Durant toute la journée, Neil est notre invité de luxe, de grand luxe. Il viendra commenter toute l'actualité, au gré des publications, et de ses envies, ses humeurs. 

 

 

 Neil Jomunsi Projet Bradbury

Neil, par lui-même

ActuaLitté, CC BY NC ND 2.0

 

 

 

Pour mémoire, le projet Bradbury, mais qu'est-ce ? Un défi personnel, certes, mais également un hommage au romancier. 

 

“Écrire un roman, c'est compliqué: vous pouvez passer un an, peut-être plus, sur quelque chose qui au final, sera raté. Écrivez des histoires courtes, une par semaine. Ainsi, vous apprendrez votre métier d'écrivain. Au bout d'un an, vous aurez la joie d'avoir accompli quelque chose : vous aurez entre les mains 52 histoires courtes. Et je vous mets au défi d'en écrire 52 mauvaises. C'est impossible.”

 

Chaque semaine, une nouvelle est proposée sur les différentes plateformes actuelles, mais il est également possible de souscrire à un abonnement, ou de faire un don.

 

On peut retrouver le blog du Projet Bradbury à cette adresse.

 

Et rendez-vous toute la journée, pour les interventions de Neil !

 

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.