L'écrivain turc Nedim Gürsel victime d'un procès

Clément Solym - 30.04.2009

Zone 51 - Insolite - Nedim - Gürsel - procès


Nedim Gürsel, né en 1951, a connu déjà les affres de la justice turque. Venu en France faire ses études, le coup d’État militaire de 1980 dans son pays d'origine l’empêcha de rentrer en Turquis pendant trois ans. Depuis, il vit à Paris.

L’écrivain avait été déjà condamné pour son livre Un long été à Istanboul. On l’avait alors accusé de faire « offense aux forces armées ». Mais, désormais, ce temps lui paraissait bien loin, au point qu’il avait récemment écrit un essai intitulé Turquie: une idée neuve en Europe.

Et pourtant, c’est l’obscurantisme qui vient rattraper l’auteur. Ce chercheur au CNRS est accusé par le président du tribunal de Sisli d’outrage à la religion, de blasphème pour son dernier livre Les Filles d’Allah qui doit sortir aux éditions du Seuil dans quelques mois en France.

L’auteur risque de six à douze mois de prison. Même s’il vit actuellement en France, il avait pris l’habitude de faire de fréquents passages à Istanboul. Dans ce procès, Nedim Gürsel a tout d’abord obtenu un non-lieu mais la décision du tribunal a finalement été annulée par le procureur de la République. L’écrivain est à nouveau appelé à la barre pour répondre de ses écrits.

Nombreux sont les intellectuels de tous bords à venir dénoncer cette nouvelle attaque de la liberté d’expression dans un pays qui disait avoir tourné la page de l’obscurantisme.