L'encre qui disparaît après 72 heures : oeuvrer pour l'écologie

Clément Solym - 18.02.2015

Zone 51 - Insolite - encre impression - imprimante papier - écologie recyclage


Les Amis de la Nature, un groupe chinois, a décidé d'œuvrer pour le recyclage du papier. Ils proposent de découvrir une forme inversée d'encre invisible : celle qui, 72 heures après avoir été posée sur une feuille de papier, va disparaître. Tout un concept. 

 

L'idée vient du principe des marqueurs magiques qu'utilisent les enfants. Le modèle d'impression n'est pas différent de ce que l'on retrouve avec une imprimante classique. En revanche, l'encre va bien disparaître dans un délai de 3 jours. 

 

Selon les membres de cette ONG environnementale, il est possible de réaliser de véritables économies pour tout ce qui est notes ou messages sans trop d'importance. (via Behance)

 

« Nous avons ajusté la formule [chimique] de l'encre, et l'avons utilisé dans le tuner d'une imprimante. L'impression avec cette encre spécifique ne change pas pour ceux qui utilisent l'impression classique. Toutefois, le contenu de la page se volatilisera progressivement en quelques jours, et le papier redeviendra vierge, pour être utilisé encore et encore », expliquent-ils. 

 

Pas plus d'informations, à l'exception de la campagne de communication autour du projet...

 

Démonstration du projet en vidéo : 

 

 

 

En fin d'année dernière, un professeur de chimie de l'université de Riverside, en Californie, proposait un papier totalement réutilisable, fonctionnant à la chaleur, là aussi à des fins économiques et écologiques. Un modèle à coupler, assurément, avec le livre qui s'autodétruit deux mois après avoir été ouvert, The Book That Can't Wait, proposé par Eterna Cadencia, maison d'édition située en Argentine.