L'Espagne organise une lecture de Don Quichotte sur YouTube

Clément Solym - 01.10.2010

Zone 51 - Insolite - quichotte - video - youtube


Nouveau partenariat en faveur de la lecture et de la redécouverte des grandes oeuvres passées, cette fois-ci, qui nous provient d'Espagne, et lié avec le réseau de vidéos, YouTube.

Au centre de cette participation : Don Quichotte. Tout autour, non point des moulins, mais des quidams qui prendront le temps d'une lecture extraite du livre de Cervantes. Une collaboration mondiale qui ressemble à l'initiative de Véronique Aubouy, qui avait proposé Le baiser de la matrice, la lecture de Proust, réalisée avec la bonne volonté de 3000 personnes à travers le monde. (voir son interview)

Avec le Quichotte de Cevantes, l'opération sera à peu de choses près identique, d'autant qu'elle vise également à offrir un espace idéal pour l'expression à travers le roman. Le secrétaire de l'Académie de la langue espagnole, partenaire de YouTube, à l'origine du projet, se nomme Dario Villanueva. Selon lui, le roman de Cervantès est une oeuvre qui s'adresse aux sens, que ce soit la vue, l'ouïe, la vision ou la diction ajoute-t-il.


Ainsi, l'adaptation d'une lecture gigantesque en langue espagnole et coordonnée via la plateforme de partage de vidéos sera représentative d'une polyphonie du texte, tout comme de sa modernité. L'Ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Manche, nom du projet, se subdivise en 2149 extraits que les internautes vont lire ; les inscriptions sont gratuites, directement à cette adresse, où l'on vous attribuera un numéro de séquence. www.youtube.com/elquijote

Mais attention, l'exercice nécessite d'avoir un peu de temps devant soi, car à peine l'inscription réalisée, vous n'aurez que six heures pour publier sur le site votre vidéo-lecture de l'extrait attribué. Sans quoi, il sera donné à un autre. Et bien évidemment, il vaut mieux savoir lire en espagnol pour participer ; c'est d'ailleurs l'un des autres enjeux du projet que de promouvoir la langue espagnole sur le web, alors qu'elle ne dispose pas vraiment de la place qu'elle mérite, considère Dario.

Le projet Don Quichotte est là pour y remédier...

Dans un même ordre d'idée, et toujours autour du roman de Cervantès, l'initiative Twijote, avait tenté de diffuser l'intégralité du roman sur Twitter, avec 140 caractères - soit une base de 8200 tweets...