L'humeur de Chereau : en Macronie, élevage de gens de plume déplumés

Nicolas Gary - 03.11.2017

Zone 51 - Humour - artistes auteurs CSG - hausse CSG compensation - macron auteurs plumer


Certains lui auraient volontiers volé dans les plumes, tant ils ont le sentiment — à très juste titre —de s’être fait plumer. C’est l’époque qui veut ça : dans quelques semaines, à peine, sortiront de terre les décorations de Noël, et il fallait des dindes pour tous : artistes et auteurs seront les dindons de la farce orchestrée par Emmanuel Macron. Le bras armé gouvernemental augmente la CSG, et qui va le payer ?

 

 

L’affaire valait bien un dessin : Maître Chereau en ses terres lointaines retiré se demandait justement si cette année, il ne troquerait pas une volaille pour une autre. Puisque le gouvernement a décidé de mettre les auteurs au régime — d'assurance-maladie — sec, il s’agit donc de plumer l’oie sans la faire crier. Or, et c’est là que le bât blesse : pour bête que soit l’animal, à en marcher au pas, il n’apprécie guère les fables. Et actuellement, goûterait même assez peu les contes. 

 

Presque une blague, quand on se souvient qu'Emmanuel Macron se rêvait en auteur...
 


 

Chaque vendredi L'humeur de Chereau, sur ActuaLitté

 

 

 

Retrouver les grandes oeuvres d'Antoine Chereau

 



 

Antoine Chereau – Du moment qu’on s’aime – Pixel Fever production – 9791091516044 – 23 €
 


Humeur et billets de la rentrée littéraire 2017

 

Rentrée littéraire 2017, la fashion week des libraires