L'humeur de Chereau : pour vivre de sa plume, faut à-valoir des couleuvres

Nicolas Gary - 02.03.2018

Zone 51 - Humour - dessin presse humour - avance auteur livre - relations auteur éditeur


Certes, écrire, c’est créer. Mais encore faut-il créer avec l’assurance d’un revenu minimum durant la période d’écriture. Avant de se pencher sur son livre, tout auteur négocie — ou du moins le devrait — une avance, autrement appelée à-valoir. C’est un petit pécule, qui peut être significatif pour les best-sellers, permettant de voir venir. Parfois. Ou pas. Ou pas du tout.

 

Maître Chereau, à sa table de travail affairé, se frappait le front, parce que c’est là qu’est le génie. Décidé à cesser de faire des dessins, pour enfin trouver un vrai travail, il s’est dit qu’écrire un roman serait une excellente idée. Encore faudrait-il trouver un sujet...

 

Livre Paris, contraint de rémunérer
les auteurs jeunesse (seulement ?)

 

Chaque vendredi L'humeur de Chereau, sur ActuaLitté

 

 

Retrouver les grandes oeuvres d'Antoine Chereau

 



 

Antoine Chereau – Santé – Pixel Fever production – 9791091516075 – 23 €

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.