L'humeur de Chereau : Vous ne me méritez pas !

Nicolas Gary - 19.01.2018

Zone 51 - Humour - métier auteur lecteurs - auteur lecteur ingratitude - lecteurs auteurs vente


Tout artiste logé au creux de sa mansarde sous un clair de lune blafard – et manquerait plus qu’il soit plein, le satellite ! – le sait : la Postérité est une ingrate déesse. Et plus encore, peut-être, la reconnaissance de son vivant par le public. 

 

D’ailleurs, face aux flammes qui ravageaient la cité de Rome, Néron lui-même s’en fit la remarque : « Qualis artifex pereo ! » Ce qui signifie peu ou prou : « Je ne m’éteindrai que deux heures après ma mort. » Dure, dure, la postérité, dans ces conditions. 
 

Lecture publique : la fin de la redevance,
pour les bibliothèques

 


 

Chaque vendredi L'humeur de Chereau, sur ActuaLitté

 

 

Retrouver les grandes oeuvres d'Antoine Chereau

 



 

Antoine Chereau – Santé – Pixel Fever production – 9791091516075 – 23 €

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.