Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

L'usure du temps sur les écrivains, loin du bon vin qui avec l'âge...

  • Partager sur Twitter

Clément Solym - 09.02.2012

Et si les écrivains étaient de plus en plus mauvais en vieillissant ? Rick Gekoski, écrivain américain exilé en Grande-Bretagne, pose la question qui fâche dans un article du Guardian. L'occasion de relancer une approche biographique et explicative des oeuvres, un débat critique vieux comme le monde.

 

« Nous allons tous mourir deux fois. Nous allons bien sûr mourir comme tout le monde meurt, mais auparavant, c'est notre talent qui va mourir. Il n'y a pratiquement aucune exception. C'est un phénomène typique du XXe siècle. Shakespeare est mort à 52 ans, Dickens à 58 ans, Jane Austen à 51 ans et D.H. Lawrence à 44 ans. Mais maintenant, on constate l'apparition de l'écrivain octogénaire et dans l'ensemble il n'est foutrement pas bon... C'est impossible de garder un bon niveau et il est très simple de constater le déclin d'un écrivain dès lors qu'il dépasse les 70 ans. » 

 

Un vrai joyeux drille, ce Martin Amis, lors du Hay Festival de l'année dernière, au Mexique. Mais l'auteur de La Veuve enceinte, lui-même sexagénaire, pourrait bien avoir mis le doigt sur un tabou du monde des écrivains : devient-on de plus en plus mauvais avec les années ?

 

 

Et l'arthrose dans tout ça?

 

Gekoski reprend sa thèse en schématisant le parcours habituel d'un auteur : « D'abord, vous apprenez le métier (le temps du premier et du deuxième roman ?), puis, quand la fougue est toujours présente et le matériau encore disponible, vous mettez à jour vos oeuvres les plus audacieuses et les plus réussies. » Pour l'écrivain, c'est la meilleure partie : l'inspiration coule de source, ses livres sont (au moins un peu) lus et il n'est jamais fatigué quand il s'agit de lancements de livre ou de séances de dédicaces. Il ferait mieux d'en profiter.

 

Car, à l'instar du Hank Moody de Californication, il va bientôt galérer pour trouver un nouveau sujet de roman pertinent et inédit. C'est le fameux syndrome du « Eh bien, je travaille sur un sujet pour mon nouveau roman... » que Gerkoski ne manque pas de citer : une vraie pathologie chez les écrivains quadras. L'explication repose selon l'auteur sur un tarissement des ressources qu'a utilisées l'écrivain pour ses précédents travaux : on passe de l'obsession créative à l'idée fixe stérile.

 

Martin Amis citait Philip Roth, Vladimir Nabokov ou encore John Updike pour appuyer ses dires : « L'oreille de John Updike, cet immense formaliste, s'est détériorée et il a été réduit à l'écriture de phrases sans intérêt. L'impossibilité de percevoir les répétitions est un signe implacable de l'affaiblissement des capacités ».

 

En contre-exemple, Gerkoski soutient Philip Roth (qu'il préfère à Jeffrey Eugenides), cite Joseph Conrad et Henry James. Il pioche aussi dans les stars de la chanson comme Dylan ou Leonard Cohen, mais il suffit de penser aux Rolling Stones pour ne pas le suivre. Ou à ce qu'auraient pu devenir Jim Morrison ou Janis Joplin, invités au Grand Journal pour un énième best-of: badant.

 

On aurait dû demander son avis à J.D.Salinger, et les raisons pour lesquelles il a brusquement quitté le métier et toute publication peu avant ses cinquante ans. Maintenant, c'est un peu tard.

 

Au rayon jeunesse, s'il ne fallait en citer qu'un, ce serait Raymond Radiguet, qui n'a attendu que vingt printemps pour publier deux romans (Le Diable au corps et Le Bal du comte d'Orgel) et mourir. Plutôt que d'évaluer la qualité littéraire à l'aune de l'âge (il est évident qu'un vieil écrivain ne rédige pas forcément mieux), il semble plus judicieux de la déduire du discours lui-même, qui peut utiliser l'expérience de l'auteur, sans pour autant s'enfermer dans la redite. C'est ainsi qu'on peut faire la différence entre un vieux sage et un vieux con.

L'édition d'audiobooks récompensée par les Excellence awards

  • Partager sur Twitter

Laure Besnier - 13.10.2017

The London Book Fair, en partenariat avec la so british Publishers Association, vient d'ajouter une toute nouvelle catégorie à leur Excellence Awards, qui récompensent l'industrie internationale du livre et ses différents métiers : des éditeurs, en passant par les libraires, jusqu'aux agents littéraires. Dans un souci de modernisation et d'adaptation aux changements que connaît le secteur, ils prévoient de récompenser désormais les audiobooks.    La Foire du Livre de Londres en 2017, ActuaLitté, CC BY SA 2.0 Le nouveau prix pour l'édition d'audiobooks,...

630.000 spectateurs devant La Grande Librairie

  • Partager sur Twitter

Nicolas Gary - 13.10.2017

Hier, jeudi 12 octobre, La grande librairie présentée par François Busnel se hisse une nouvelle fois à son meilleur niveau de l’année en réunissant 630.000 téléspectateurs pour 2.7 % de PdA.     En plateau, François Busnel recevait Perrine Desproges, François Morel, Daniel Morin, Saphia Azzeddine, Isabelle Monnin, Christophe Honoré, Alexandre Jardin.  

Deuxième sélection du Grand Prix du roman 2017 de l'Académie française

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 12.10.2017

La Commission du Grand Prix du Roman de l'Académie française a établi, le jeudi 12 octobre 2017, sa deuxième sélection, en vue de l'attribution du Grand Prix du Roman, qui sera décerné le jeudi 26 octobre. Immortels à l'oeuvre - ActuaLitté, CC BY SA 2.0 Elle a retenu les titres suivants, présentés selon l'ordre alphabétique des auteurs :   Avant que les ombres s'effacent, de Louis-Philippe Dalembert Tiens ferme ta couronne, de Yannick Haenel Mécaniques du chaos, de Daniel Rondeau Les Vacances, de Julie Wolkenstein.

Prix de Flore 2017, deuxième sélection : ça chauffe

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 12.10.2017

Le jury du Prix de Flore a établi sa deuxième sélection mercredi 11 octobre 2017 au Café de Flore à Paris. Cette première liste comporte 5 titres.Le Prix de Flore 2017 sera décerné mercredi 8 novembre 2017. sergeymk, CC BY 2.0   Et les cinq auteurs retenus sont les suivants :  Pierre Ducrozet, L’invention des corps (Actes Sud) David Dufresne, New Moon (Seuil) Eva Ionesco, Innocence (Grasset) Marion Vernoux, Mobile home (L’Olivier) Zarca, Paname underground (Goutte d’Or) Et certains ne cachent pas leur satisfaction    Bon, eh bien le...

Interforum : Fanny Ruph nommée directrice de circuit e-commerce

  • Partager sur Twitter

Clément Solym - 11.10.2017

Le directeur général de la diffusion et du marketing d’Interforum, Olivier Fornaro, vient d’annoncer la nomination de Fanny Ruph, au poste de directrice de circuit e-commerce. Elle remplace Laurent Soyer, parti récemment de l’entreprise.   Fanny RUPH, avec l’équipe e-commerce, a pour principales missions : Le développement du e-commerce physique et numérique auprès des clients revendeurs pure player et des enseignes multi-canal.  La refonte du site interforum.fr et son développement en coordination avec les réseaux. La distribution et le...

Québec : Décès de l’écrivain Jean-Yves Soucy

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 10.10.2017

C’est avec beaucoup d’émotion et de tristesse que les éditions XYZ font part du décès de l’écrivain Jean-Yves Soucy. Ce dernier était un « fidèle ami de la maison depuis plusieurs années et réviseur attitré de l’éditrice Marie- Pierre Barathon ».      Jean-Yves Soucy est né le 2 mars 1945. Après avoir occupé divers emplois un peu partout au Québec, il s’installe à Montréal au début des années 1970. Il deviendra successivement travailleur social chez les Petits Frères des pauvres, journaliste à Radio-Canada international et rédacteur à...

Cuisine et Évasion : deux coffrets cadeau de lecture numérique chez Youboox

  • Partager sur Twitter

Nicolas Gary - 10.10.2017

L’application de lecture dématérialisée Youboox prend le pari de matérialiser son offre de plus de 100 000 titres numériques sous forme de coffrets cadeaux. En ce mois d’octobre, la start-up commercialise deux coffrets cadeaux sur les thèmes Cuisine et Évasion, permettant un accès de 6 mois à la totalité de la bibliothèque. Le tout pour une quarantaine d’euros.     Une fois de plus, Youboox cherche une diversification de son modèle économique, en proposant un mode de lecture plus libre et à prix accessible. C’est dans cette démarche que la start-up a...

Cinq finalistes pour le Prix Ouest-France/Quai des Bulles 2017

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 09.10.2017

Les 27, 28 et 29 octobre prochains se déroulera le festival de bande dessinée Quai des Bulles, à Saint-Malo. En attendant ce grand événement du monde du 9e art, voici la liste des cinq albums toujours en course pour le Prix Ouest-France/Quai des Bulles 2017. Le ou la lauréate succédera à Smolderen et Clérisse, salués pour L'été Diabolik (Dargaud).   Le prix sera remis le samedi 28 octobre 2017, pendant le Festival Quai des Bulles. L'album lauréat aura le privilège d'une campagne de publicité dans le journal Ouest-France, tandis que les auteurs recevront une...

Record d'audience pour La Grande Librairie de François Busnel

  • Partager sur Twitter

Florent D. - 07.10.2017

Score historique, c’est ce qu’annonce La Grande Librairie de François Busnel qui recevait ce 5 octobre un plateau d’écrivains de qualité. Au menu étaient présents Matthieu Ricard, JMG Le Clézio, Véronique Olmi, Christian Bobin et Raoul Peck.   Et les spectateurs se sont montrés particulièrement attentifs, à en croire les chiffres avancés. La grande librairie présentée par François Busnel a réalisé sa meilleure performance de l’année en réunissant 609.000 téléspectateurs pour 2,6 % de PdA, assure France 5.   Radio ou télé, La...

Le Prix des lecteurs lycéens de L'Escale du Livre 2018 garde 3 romans de la rentrée

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 06.10.2017

Il y a quelques jours, le jury du Prix des lecteurs de L'Escale du Livre 2018, créé et organisé par l’association Escales littéraires Bordeaux Aquitaine, dévoilait sa sélection de 5 romans de la rentrée littéraire, en attendant la remise de la récompense en avril 2018, au moment du festival L'Escale du Livre. C'est au tour des lycéens de dévoiler leur sélection.   Depuis maintenant 2 ans, s’est crée le Prix des lecteurs Lycéens avec 2 lycées partenaires : le lycée Montesquieu de Bordeaux et le lycée Les Iris de Lormont, soit 8 classes de seconde. Parmi les...