La Bible du Roi James traduite en emojis

Antoine Oury - 30.05.2016

Zone 51 - Insolite - Bible Roi James traduction - Bible du Roi James traduction emojis - Bible emojis


Les emojis, parfois, mais de moins en moins appelés émoticônes, ne datent pas d'hier : leur première utilisation remonterait peu ou prou à 1982. Avec les emails et les messageries instantanées, et aujourd'hui avec les claviers des smartphones, ces visages permettent d'exprimer au mieux certaines émotions. Et ce langage, comme tous les autres, devient aussi un moyen de raconter des histoires.

 

 

 

En réalité, on retrouverait des traces d'emojis jusque dans un poème du Britannique Robert Herrick, en 1648, qui associait alors fond et forme en faisant suivre le verbe sourire de l'émoticône correspondant. Mais l'époque contemporaine semble encore plus adaptée à l'expression en emojis, et ces derniers se sont d'ailleurs diversifiés : à la base limités à des visages simples, utilisant uniquement des signes de ponctuation, ils sont devenus de véritables petites images, améliorées par le nombre de pixels utilisables.

 

Bible Emoji : scripture 4 millennials, disponible depuis le dimanche 29 mai sur iTunes pour 3,49 €, mais uniquement en anglais, utilise les emojis pour raconter la Bible d'une autre manière, voulue plus proche « des enfants de la Génération Y », ceux nés aux alentours des années 2000. Outre le remplacement de certains mots par des emojis, on remarque également l'utilisation d'abréviations contemporaines.

 

Le créateur anonyme de cette Bible a également mis en ligne un traducteur automatique gratuit, qui ne fonctionne toutefois qu'avec des phrases de la Bible. « Les emojis relèvent de l'émotion, et permettent aux gens d'exprimer des sentiments à l'intérieur du langage écrit “normal”. Ce qui les rend si populaires, c'est justement qu'ils sont agnostiques du langage, ils permettent d'exprimer ses émotions à n'importe qui, sans considération pour leur langue », explique le traducteur de la Bible, interviewé par The Memo.

 

Six mois auront été nécessaires pour traduire la Bible. Probablement parce qu'au septième, il s'est reposé ?

 

 

 

Relire des œuvres à la faveur des emojis n'est pas nouveau : les textes de Shakespeare s'étaient eux aussi convertis à ces visages émotifs, quand l'Oxford Dictionaries avait élu emojis comme mot de l'année 2015 en raison de leur utilisation internationale et intensive.