La cape d'invisibilité d'Harry Potter : les scientifiques ne se cachent plus

Nicolas Gary - 27.09.2014

Zone 51 - Insolite - cape maraudeur - Harry Potter - invisibilité chercheurs


Puisque l'invisibilité est une histoire de lumière, et que depuis qu'Harry Potter s'est fait offrir la cape du Maraudeur, tout le monde veut la sienne. Les scientifiques de l'université de Rochester, aux États-Unis, sont parvenus, par un jeu de lentilles à recréer un processus qui fait écho aux pouvoirs magiques de la cape, dans les livres de JK Rowling. Il s'agit, après tout, de cacher à la vue de tous, ce qui est apparent...

 

 

 

John Howell, professeur de physique de New York, explique que le procédé du cloaking, par lequel on parvient à dissimuler à la vue une personne, comme chez Potter, fait l'objet de recherches depuis un bon moment. Mais la réalisation des scientifiques de Rochester n'est pas vraiment ce que l'on pourrait appeler une cape d'invisibilité. Elle ne fait qu'en reproduire, dans l'esprit, le fonctionnement. 

 

Dans leur compte-rendu, ils précisent bien qu'il s'agit de jeux de lumière, organisés de manière à ce que, selon le point de vue, on puisse masquer quelque chose. Nous sommes encore loin du petit manteau dont on se couvre les épaules pour échapper aux regards – ou espionner discrètement.

 

 

 

 

Dans leurs essais, comme on peut le voir, les chercheurs sont parvenus à dissimuler un visage, une main, ou une règle, en donnant l'impression d'une invisibilité. Il n'est pas non plus d'un coût faramineux, puisque pour 1000 $, il est possible de s'en fabriquer un...