La cinq centième, c'est la bonne !

Clément Solym - 18.01.2008

Zone 51 - Chez Wam - 500e - actualite - site


Victor - Nan, je veux pas ! C'est pas mon rôle.
Clément - Moi non plus, c'est pas la peine de me regarder comme ça, j'irai pas, ils me font peur...
Nicolas - Et toi, Mario, j'imagine que tu... excuse-moi, je n'avais pas vu que tu parlais avec ta bibliothèque...
Mario -
Hein ? Qui me parle ?
Nicolas - Mais enfin, messieurs un peu de cran. C'est trois fois rien finalement, juste annoncer que l'on est ravi de cette 500e actualité et que l'on espère en voir plein d'autres. Et surtout que l'on remercie les lecteurs de leur fidélité grandissante...
Victor -
Si le nombre de visites a doublé, Nico, c'est juste que Mario a enfin allumé son PC et que ma grand-mère a pris une connexion internet, hein...
Nicolas
- ... et annoncer qu'à cette occasion on a décidé de mettre en place un mini concours pour offrir un livre au lecteur qui nous enverra la lettre d'anniversaire la plus sympathique...
Clément -
Moi je te dis qu'il y en a un qui veut me mordre. Je le vois dans ses yeux...
Victor - À travers son email ? ! ?
Clément -
Beuh...
Nicolas -
... forts de cette initiative, on va mettre en place un concours mensuel dans un premier temps, puis hebdomadaire pour remercier les lecteurs en les amusant. Chaque fois, il s'agira d'un jeu différent qui leur fera remporter un bouquin du moment. À déterminer avec le gagnant, bien sûr.
Mario -
Hein ? Qui me parle ? Est-ce toi ? Marguerite ?
Victor -
Ouïlle, aïe, lala...
Nicolas - Bref, c'est facile, ça fait deux jours qu'on répète pour ça. Si vous voulez, on le fait tous ensemble...
Clément - Il m'a souri, je te dis qu'il m'a souri et qu'il a des lueurs meurtrières au fond des yeux ce taré...
Victor - Laisse le vilain lecteur imaginaire tranquille, Clément, et surtout sors-toi de devant ce miroir, t'auras peut-être moins peur...
Nicolas -
...après, il ne reste qu'à souhaiter bonne chance aux participants, qui nous écriront, comme d'habitude à cette adresse et qui...
Mario - OK, j'y vais. J'y vais, mais j'ai peur...
Victor - Dieu de bonté, fais quelque chose : achève ton travail...
Nicolas - ...qui se soumettront au règlement ci-dessous. Dites, c'est moi ou vous ne m'écoutez pas ?
Mario - Très chers lecteurs, merci beaucoup de votre présence dans nos colonnes, pas vraiment de Corinte, mais...
Victor - Ou achève-le tout court...



Réglement :

1. La participation se limite aux personnes habitant en France métropolitaine. C'est pas qu'on soit radin, mais pour le moment, c'est ainsi.
2. Chaque personne (représentée par un foyer et donc une adresse postale, hein) peut soumettre plusieurs propositions, mais un seul mail.
 3. Envoyez votre lettre de félicitations avant dimanche soir 23h59, cachet de notre serveur FAI faisant foi.
3bis. Les pommes, c'est bon.
4. C'est moi qui choisis. Personne d'autre. Donc je ferai ce que je veux. Dans le plus total despotisme totalitaire et autocratique.
5. Toute participation implique l'acceptation des conditions de jeu, et surtout que la lettre soit publiée dans les colonnes de ActuaLitté.com
6. Soyez pas tâches, pensez à filer votre adresse.
7. C'est un beau chiffre, 7....


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Mille Et Une Nuits
Genre : pedagogie pour...
Total pages : 190
Traducteur :
ISBN : 9782755506440

L'école, le numérique et la société qui vient

Les attentes à l¿égard de l¿école n¿ont jamais été aussi fortes. Or, dans le même temps, ses capacités à les satisfaire et sa légitimité même se voient plus que jamais contestées. Sur la question scolaire, les esprits sont désorientés, qui ont longtemps pensé selon un vieux clivage pédagogiste/enseignement classique, aujourd¿hui dépassé. Longtemps Denis Kambouchner et Philippe Meirieu se sont affrontés, mais ils font aujourd¿hui le constat, avec Bernard Stiegler, qu¿il faut poser à neuf la question scolaire, dans le

J'achète ce livre grand format à 5.10 €