La fin du livre amorcée dans les bibliothèques d'Ikea ? Que dalle !

Clément Solym - 14.09.2011

Zone 51 - Humour - ikea - mort - livre


Allez, il faut lui rendre justice, Nate du Digital Reader a été le premier à contester l'idée que les modifications apportées sur les étagères-bibliothèques Billy, du Suédois Ikea, avaient un quelconque rapport avec la fin du livre papier.

Mieux, qu'en agissant de la sorte, le marchand de meubles donnait le tempo d'une mort à venir, implacable, inéluctable, beigbederienne, ou quasi. (voir notre actualitté)

Dans un billet aujourd'hui, il revient sur cette histoire, avec une petite anecdote. Le site Reluctant Habits a en effet pris contact avec Ikea, pour savoir ce que signifiait réellement la nouvelle esthétique apportée aux bibliothèques d'Ikea.


L'édiée était est assez frappante, et s'appuyait sur un article de The Economist, qui basait son analyse de la mort du livre sur les nouvelles dimensions des bibliothèques Billy.

Réaction de Ikea : « Nous n'allons pas supprimer la version originale de Billy. » Mais surtout, le développement de la nouvelle version Billy a débuté voilà deux ans, une période encore bien lointaine, pour estimer que le livre numérique pourrait être un acteur incontournable.

Mais le responsable de Ikea confirme : « Son objectif numéro 1 est d'accueillir des livres. C'est une bibliothèque et c'est ainsi que nous la décrivons. »

Qu'on se le dise, donc, BIlly n'est pas le prophète de la fin des temps du livre papier, le roideséditeurs peut sereinement continuer d'y faire ses emplettes...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.