La grande chasse à l'élan : le trophée que Hunter S. Thompson vola à Hemingway

Antoine Oury - 17.08.2016

Zone 51 - Insolite - Hunter S. Thompson Ernest Hemingway - trophée chasse Hunter S. Thompson - Anita Thompson


1964, la petite ville de Ketchum, dans l'Idaho : le jeune journaliste Hunter S. Thompson quitte la maison de Ernest Hemingway, un de ses héros littéraires, où il avait été envoyé par l'hebdomadaire The National Observer pour raconter les derniers jours de l'écrivain mort 3 ans plus tôt. Emporté par l'esprit du lieu — et peut-être par quelques substances, l'auteur de Las Vegas Parano dérobe un trophée de chasse qui trône à l'entrée de la maison...

 

Anita Thompson, à gauche, et le fameux trophée dérobé par son mari Hunter S. Thompson

(via Instagram)

 

 

Bien mal acquis ne profite jamais : Thompson lui-même avait eu un peu honte de son geste, après l'avoir accompli. Il avait malgré tout suspendu le trophée de chasse — le crâne d'un élan — dans son garage, au-dessus de sa rutilante Chevy Impala écarlate, celle de Las Vegas Parano. « Hunter a commencé à y penser de plus en plus alors qu'il mesurait sa place dans l'histoire de la littérature américaine », se souvient Anita Thompson, la veuve de l'écrivain.

 

Pour s'éviter une pareille mésaventure, Hunter S. Thompson avait même affiché un message dans sa maison d'Owl Farm : « Merci de ne rien voler dans cette demeure. » « Cela a probablement pesé dans sa décision de rendre le trophée », souligne Anita Thompson, « parce que vous ne pouvez pas demander aux gens de se comporter correctement dans une maison qui abrite un objet volé ».

 

Le journaliste gonzo avait toujours prévu d'aller remettre le trophée où il l'avait volé, même si, selon son épouse, la famille Hemingway ne lui en avait jamais voulu pour son larcin. Anita Thompson décida donc de faire le trajet depuis Owl Farm jusqu'à Ketchum, soit 11 heures de route, avec le trophée dans sa voiture.

 

Elle fut accueillie par l'équipe de la Hemingway Legacy Initiative, qui se charge d'entretenir la mémoire et l'héritage d'Hemingway, notamment à travers des actions écologiques. Après une pose pour la photo de circonstance, le trophée sera envoyé à New York, chez Sean Hemingway, le petit-fils de l'écrivain.

 

Dans l'extrait audio ci-dessous, Hunter S. Thompson évoque la mémoire et l'héritage personnel de l'oeuvre d'Ernest Hemingway.

 

 

via Bro Bible