La littérature dans la peau : tattoo lu et tu le montres

Antoine Oury - 21.02.2013

Zone 51 - Insolite - tatouages - littérature - livres


Il y a certaines choses que l'on aime garder en permanence sur soi : pour Marylin, ce fut le Chanel n°5, pour d'autres, un livre fait très bien l'affaire. Pour affirmer leur amour débordant de l'objet, ou la passion unilatérale qu'ils vouent pour une oeuvre, certains lecteurs n'hésitent pas à faire de leur épiderme un coin de page, où inscrire un hommage à l'écrit.

 

 

 

 

 Effet de l'âge ? Les livres pour enfants ont la cote au niveau des inspirations pour les tatoués en devenir : ces derniers sont bien évidemment plus visuels, tandis que les simples citations pâtissent de cette concurrence. Attention toutefois, le bon goût littéraire n'évite pas quelque regrettable audace, à l'occasion...

 

Sans trop de surprises, la licence Harry Potter dispose du plus grand nombre d'affichages sur la peau des lecteurs, et laisse songeur quant à un hypothétique copyright madness : les ayants droit pourraient-ils faire effacer les dessins épidermiques ? 

 

Quant à se faire tatouer un watermark...