La maison de campagne de Philip Roth est à vendre

Cécile Mazin - 10.09.2019

Zone 51 - Insolite - philip roth - maison - vente


En février dernier, on apprenait que l’appartement du célèbre écrivain américain Philip Roth était sur le marché, pour la somme de 3,2 millions $. Désormais, c’est au tour de sa magnifique maison du Connecticut d’être mise en vente, pour un prix légèrement inférieur, 2,9 millions $, rapporte le Wall Street Journal. Ces mises en vente font suite au décès de l’auteur de La tache et de Pastorale américaine, disparu l’an passé, à l’âge de 85 ans. 

Squantz Pond à New Fairfield dans l'État du Connecticut
Image parDavid Mark de Pixabay 


Mettons de côté un instant son illustre propriétaire pour considérer les atouts de cette maison, située sur une propriété verdoyante de 150 hectares située à Warren dans le comté de Litchfield. 

En somme, c’est la maison idéale pour un écrivain, avec une demeure principale de la fin du XVIIIe siècle disposant de trois chambres, une grange, une piscine, mais aussi un studio pour écrire. Sans parler du calme absolu qui y règne : la propriété vient avec les bois alentour. Philip Roth s’était porté acquéreur de la maison en 1972 pour la somme de 110.000 $ avant d’acheter d'autres terrains mitoyens au fur et à mesure. 

Les fans de l’auteur savent que cette maison a une valeur littéraire particulière puisque c’est entre ses murs que Roth a écrit certains de ses romans majeurs comme Pastorale américaine (Prix Pulitzer 1998) ou J’ai épousé un communiste. Il y vécu de façon continue entre 1996 et 2001, quand il retourna dans son appartement new-yorkais du Upper West Side. 

Ce dernier appartement avait été mis en vente en février dernier, pour quelque 3,2 millions $. Il était possible d’acquérir un appartement de deux chambres et trois balcons, où le prix Pulitzer résida. Pour un modeste complément de 675.000 $, on pouvait ajouter le studio adjacent, pour profiter pleinement d’un espace au cœur de Manhattan.
 
À noter que la maison de Warren sera vendue sans meubles et sans les livres de Roth qui avait transformé une pièce de la demeure en bibliothèque. 

via Wall Street Journal


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.