La roue des livres imaginée par Agostino Ramelli à la Renaissance fabriquée au 21e siècle

Camille Cado - 03.07.2020

Zone 51 - Insolite - roue a livre - adostino ramelli - design renaissance livre


Né en 1531, l’ingénieur militaire italien Agostino Ramelli est connu pour être à l’origine d’un grand nombre d’inventions de la Renaissance. Parmi lesquelles, des machines destinées à la collecte d’eau, des grues, des moulins, mais aussi et surtout, une roue à livres. Resté au stade de croquis, le concept n’a jamais été fabriqué du vivant de son inventeur. Des étudiants américains ont souhaité donner vie à cet ingénieux instrument mécanique...
 

Cette invention couchée sur le papier en 1588 aurait pu permettre à n’importe qui de changer de livre par simple effet de rotation, sans avoir à soulever de lourds ouvrages, ni quitter sa chaise. Elle constituait une machine idéale pour les érudits qui auraient pu garder plusieurs livres ouverts simultanément et ainsi, économiser un temps précieux dans leurs recherches. 

« C’est une belle et ingénieuse machine, très utile et pratique pour tous ceux qui prennent plaisir à l’étude, en particulier ceux qui sont indisposés et tourmentés par la goutte. Car avec cette machine un homme peut voir et tourner à travers un grand nombre de livres sans se déplacer » décrivait-il lui-même dans Le diverse et artificiose macchine (1588).

En 2018, un groupe d’étudiants de l'Institut de technologie de Rochester, située dans l’État de New York, aux États-Unis, ont décidé de mettre sur pied cet instrument imaginé environ 500 ans auparavant.

Deux machines ont été réalisées, conformément aux instructions d’Agostino Ramelli. Le groupe d’étudiants aurait commencé par étudier assidument le croquis de l’ingénieur italien, avant de se procurer les matériaux conformes à ce qui est décrit dans l’ouvrage, comme le hêtre européen et le chêne blanc, entre autres.

Chacune d’entre elles peut contenir huit livres. Les utilisateurs n’ont qu’à s’assoir et faire tourner la rue grâce à un système d’engrenage. Toutes deux résident désormais sur le campus de l’Université : la première fait partie de la collection d’arts graphiques Melbert B. Cary Jr à la Bibliothèque Wallace, tandis que l’autre demeure à la bibliothèque Rossell Hope Robbins.
 


Steven Galbraith, conservateur de la collection d’arts graphiques Melbert B. Cary Jr, soupçonne Agostino Ramelli d’avoir voulu répondre à un besoin croissant de croiser les références. « Au cours du XVIe siècle, les livres commençaient à avoir beaucoup plus d’échos les uns avec les autres, ce système de roue aurait donc pu être vraiment pratique » d’autant que les ouvrages étaient souvent grands, et lourds.

Ce n’est pas la première fois que la roue des livres imaginée par Agostino Ramelli est mise sur pied. En effet, l’écrivain et journaliste américain Joshua Foer avait également proposé sa propre reproduction de la machine en 2014. « C’est une grande roue pour les livres », avait-il expliqué à l’époque. « Un chercheur peut ainsi avoir huit livres devant lui, de manière instantanée. C’est un peu l’ancêtre de la navigation par onglets. »
  Joshua Foer avait confié réserver cette machine pour son usage personnel : « Je lis souvent plusieurs livres à la fois. De cette façon, je peux les avoir tous ouverts devant moi. »
 

 


via Atlas Obscura, Open Culture

Photographies : La roue à livres, illustration figurant dans l’ouvrage Le diverse et artificiose machine del Capitano Agostino Ramelli de Agostino Ramelli (domaine public).

L’une des roues à livres réalisées par les étudiants de l’Institut de technologie de Rochester (crédit : RIT University)



Commentaires
En 2013-2014 nous l'avions modélisée sur le web 3D immersive avec i3Dim : https://prospectivedulivre.blogspot.com/2014/02/21e-siecle-se-connecter-lodyssee-du.html wink
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.