La science-fiction avait déjà tout anticipé, voire prévu

Clément Solym - 07.01.2008

Zone 51 - Insolite - science-fiction - évolution - anticipation


L’anticipation… cette branche de la littérature dépréciée à tort, pourtant nommée ainsi pour ne pas lui coller l’étiquette que Barjavel avait toujours refusée de science-fiction… Et pourtant, dire que la SF avait projeté, envisagé, voire décrit, l’avenir semble d’une telle banalité que j’ai peine à la proférer.

D’ailleurs, nos collègues d’Agoravox ont publié un billet sur le sujet, montrant à quel point cette littérature a plus fait pour nous que l’on ne le lui reconnaît. En quelques trop brefs paragraphes, dans un inventaire à la Prévert, si l’on peut dire, sont répertoriés quelques faits marquants, à travers des ouvrages de maîtres, que l’on retrouve aujourd’hui, dans notre quotidien.

Pensez au vidéophone de K. Dick, ancêtre de la 3G ou l’homéojournal, ancêtre de l’e-paper, manifestement, ou encore Douglas Adams et sa géniale invention de l’hypertexte… Internet n’était encore pas né… Peut-être un peu rapide et limité, cet article n’en rend pas moins à César ce que Cléopâtre lui avait fauché. La peste.

Bref, pour lire l’intégralité du papier Ce que la science-fiction avait anticipé !, c’est sur Agoravox.

Pour approfondir

Editeur : Maloine
Genre : médecine légale
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782224030858

Santé publique, médecine légale, médecine du travail

Complément idéal des polycopiés de cours, la collection " ECN Flash " vous accompagne dans votre préparation aux épreuves classantes nationales à partir du deuxième tour de révisions.

J'achète ce livre grand format à 13 €