Le déconfinement vous fera regretter ces attestations de déplacement dérogatoire

Nicolas Gary - 24.04.2020

Zone 51 - Insolite - attestation dérogatoire sortie - France confinement attestation - détournement parodie attestation


La plus noble invention du confinement français restera sans conteste l’attestation de déplacement dérogatoire. Pure invention de la technocratie en déroute, « ce machin », comme aurait dit le général De Gaulle aura tout de même permis de dresser plus d’un million d’amendes. À date. Fort heureusement, les auteurs et internautes ont de l’humour à opposer aux dérives d’un gouvernement au moins créatif…


Attestation, crédit Boulet
 

On s’interrogera sans compter sur l’indérogeabilité du droit, et la dérogeabilité des attestations de sortie. Accompagnée de 135 € d’amende en cas de non-respect des règles, cette petite innovation du gouvernement Philippe n’a pas manqué de faire rire, dès ses premiers temps. 
 
Vue du droit avait d’ailleurs ri à s’en décoller la plèvre, lorsque le nouveau formulaire était apparu.
 

Récapitulons : pour sortir alors que c’est interdit (sauf quand c’est obligatoire, mais ça, on n’a toujours pas vraiment compris où ni quand ils poseront enfin la balance et eux-mêmes n’en finissent pas de se tâter), mais lorsqu’on en avait envie, il fallait jusqu’ici se signer un Ausweis tout seul comme un grand, stipulant qu’on sortait parce qu’on… allait dehors (mais dans les passages cloutés). 
.../…
Constatant que leur bidule, pourtant déjà lucratif (si, ils sont même parvenus à emplafonner pour 140 balles des infirmières en service, dont le seul tort était d’avoir oublié de remplir leur auto-dérogation autorisatoire, ou encore des ahuris qui avaient eu la naïveté de croire qu’une attestation de l’employeur était plus probante que ce machin inepte), était très con, ils se sont hâtés d’accuser le peuple de “mauvaise volonté réfractaire à relents de sédition” et ont donc décidé d’en pondre un nouveau, à peu près aussi con, mais doté d’encore plus de cases pour pouvoir se gourer. 



Un rire jaune, et juridique, on le comprend. Cependant, un site vient de voir le jour pour aider les contribuables à contester les amendes. 

Mais l’histoire nous enseigne que les attestations ne sont pas une stricte invention de la Macronie : un historien avait en effet exhumé un document montrant qu’en période de peste — et nous y sommes presque ! – il fallait un document dûment rempli pour sortir de chez soi.
 
« Les attestations de déplacement dérogatoire comme les connaissent actuellement la France, cela ne date pas d’aujourd’hui ! Un chercheur de l’Université de Neuchâtel, l’historien Jérémie Ferrer-Bartomeu, a débusqué ce document et l’a publié sur son fil Twitter. Une attestation qui date de 1720 à Remoulins, dans le Gard... En pensée avec les pays où le confinement est plus rigide qu’en Suisse… », détaillait l’université de Neufchâtel.

Sourire en coin… Car, à l’époque, en cas de manquement, on fusillait.
 


Et les détournements n’ont pas manqué
 


Certains ont même lancé de véritables challenges pour stimuler l’imaginaire :  
 

Mais il faudra alors rendre à Boulet ce qui revient à Boulet (or, c’est d’ordinaire le Boulet-rang qui revient…) : son imitation de parchemin, vieilli façon aquarelle diluée, avec temps de séchage rallongé, est probablement la plus délirante et lucide des réponses qu’il fallait apporter… 
 


Pour les amateurs, une version imprimable est même disponible à cette adresse, pour servir aux Archives nationales, qui auront à cœur de préserver un illustre témoignage de méthodes moyenâgeuses…

Et pour teinter le papier façon parchemin, rien de plus simple, un bain de thé ou de café suffira... 


Commentaires
exclaim



Aujourd'hui le cinéma du film corona



A confine tous les papes
"Pure invention de la technocratie en déroute"



Merveilleusement dit!



Je n'ai toujours pas compris comment on pouvait se faire verbaliser avec ce truc. N'importe quelle personne mal intentionnée peut s'en faire un toutes les heures et passer sa journée dehors...



Mais c'est comme les gens qui achètent du PQ. Ca donne l'impression au gouvernement de contrôler quelque chose quand tout leur échappe.
"(or, c’est d’ordinaire le Boulet-rang qui revient…)"

Non... non... naaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaoooooooooooooooooooon ! Mes yeux ! Mes neurones !

(Allez, on valide, c'est bien parce que c'est vendredi et bientôt l'heure de l'apéro. Bon week-end !)
Merci pour cet article désopilant. Mieux vaut s'injecter du rire que de l'eau de Javel, dear Donald!
En belgique on ne connait pas cette attestations, soit les belges ne savent ni lire, ni écrire, soit nous jouissons avec notre bel accent d'une grande expression verbale suffisamment elocante pour épaterles force de l'ordre, ou bien notre pays est si multilingues ( français, néerlandais, allemand,) que ce ne serait pas un papier qu'on devrait présenter, mais un carnet de sortie gros comme un brique.
Le premier modèle d'attestation lu, l'amateurisme crevait les yeux. A croire qu'il avait été fabriqué à la hâte par qui n'avait jamais pondu un truc administratif. Quant au second, pire dans la logorrhée...Cela m'évoque une merveille de livre que l'enfermement m'a fait découvrir et intitulé : "La langue des médias" (pardon pour la pub). Edité en 2016 il est le fruit de la recherche d'une prof à la Sorbonne : Ingrid Riocreux
Pas sûr que l'invention en soit française... L'Italie - au moins - avait mis en place une telle autorisation, plus restrictive, peu avant la France. La technocratie en déroute n'a pas de frontières, elle, ni besoin d'autorisation pour se manifester en public, hélas !
Excellentes trouvailles. Quant à moi, je me sers toujours de la MÊME attestation :il suffit de coller une mince bande de papier blanc autocollant sur les jours et dates de sorties et d'actualiser chaque jour ou comme moi 2X jour.

Ces amendes sont ridicules et perverses.
C'est la convergence des systèmes ... ce lieu de pouvoir où l'on profite d'un (pseudo-régime) démocratique, oui pseudo, car le nôtre est en réalité d'essence monarchique pour en exercer un peu ...
Quel gâchis : disons 30 000 000 de personnes, 1 attestation par jour : 30 000 000 de feuilles, soit 60 000 ramettes de papier par jour, PAR JOUR. Soit l'équivalent de 250 palettes de papier PAR JOUR. On est fou...

De mon côté, je choisis l'heure de ma sortie et j'adopte l'écriture baton:

Pour l'heure, je choisi 15h00. A 16h00, à la fin de ma sortie autorisée, le 5 de 16h00 se transforme en 16h00, je suis à nouveau autorisé à être dehors jusqu'à 17h00.

Je fais une deuxième attestation à 17h00 valable jusqu'à 18h00. A 18h00, je transforme mon attestation de 17h00 en 18h00, je reste dehors jusqu'à 19h00.

Donc, dehors de 15h00 à 19h00 avec deux attestations.



On peur aussi reproduire la partie DATE et HEURE très bas sur la feuille. Après chaque sortie, on coupe le bas de la feuille qui précise les informations caduques et on renseigne avec la nouvelle heure/date
Sinon vous pouvez juste acheter un stylo Frixion...
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.