Le dictionnaire de Nick Cave, un pense-bête de scène

Antoine Oury - 30.12.2014

Zone 51 - Insolite - Nick Cave and the Bad Seeds - dictionnaire autographe - lexique musique rock


Le chanteur Nick Cave se séparait peut-être de ses Bad Seeds à l'occasion, pour rejoindre son autre formation, Grinderman, mais il n'oublie visiblement jamais son carnet de notes. Boursouflé, celui-ci renferme tous les mots qui ont accroché l'oreille du chanteur, ou dont le sens lui était inconnu de prime abord.

 

 

Suck my...

Ce mot-là lui a visiblement échappé... (Mitch Hell, CC BY-ND 2.0)

 

 

Dès ses premières années de parolier, au sein de ses groupes The Boys Next Door et The Birthday Party, Nick Cave prend l'habitude d'inscrire dans un carnet les mots qui l'ont frappé, et qui pourraient à l'occasion s'insérer dans une chanson. Pour s'y retrouver, il prend soin de classer le tout par ordre alphabétique. Probablement un héritage familial, sa mère exerçant le métier de bibliothécaire. (voir sur Wikipédia)

 

Chaque mot est suivi d'une définition, plus ou moins précise, et probablement rédigé par Cave lui-même. On y trouve de tout, même si la plupart du vocabulaire est déjà très proche de l'univers du chanteur. Sombre, voire un tantinet glauque. Pour « miction », Cave écrit : « Désir morbide de passer l'eau »...

 

 

 

 

Nick Cave tient également à jour un journal personnel, mais aucun exemplaire n'a été publié à ce jour. Le chanteur, trois fois scénariste pour le cinéaste JOhn Hillcoat, a toutefois une bibliographie conséquente. Notamment des recueils de poèmes (King Ink et King Ink II) ou encore le roman La Mort de Bunny Munro, publié dans une traduction de Nicolas Richard par Flammarion.