Le hamburger, façon Hemingway : tout est dans la cuisson

Nicolas Gary - 18.09.2013

Zone 51 - Insolite - hamburger - Ernest Hemingway - préparation


On sait combien Ernest Hemingway n'était pas homme à se laisser dicter sa conduite, et moins encore sa conduite culinaire. Parmi les documents numérisés, que l'on avait retrouvés dans sa maison, à Cuba, il en est un intéressant, une recette de cuisine qui rapporte comment l'écrivain cuisinait ses hamburgers. Pas très excentrique, mais particulièrement méticuleux.

 

 

Ernest Hemingway

on oublie parfois, "fin cuisinier"

geishaboy500 CC BY 2.0

 

 

Les proportions sont à respecter strictement, pour s'assurer de retrouver au moins les quantités recommandées par Ernest. 

 

1 livre de boeuf haché maigre (soit 453 grammes tout de même)

2 clous de girofle, de l'ail haché

2 petits oignons verts, hachés finement

1 cuillère à café bien tassée d'India relish (confiture à base de cornichons, d'oignons et d'épices, avec un goût légèrement sucré)

2 cuillères à soupe de câpres

1 cuillère à café bien tassé de Spice Islands sage (des épices, certes... mais alors là...)

1/2 cuillère à café de Spice Islands Beau Monde Seasoning (pareil...)

1/2 cuillère à café de Spice Islands Mei Yen Powder (on continue...)

1 oeuf battu dans une tasse avec une fourchette

environ 1/3 de tasse de vin rouge ou de blanc sec

1 cuillère à soupe d'huile de cuisson

 

Si vous avez respecté les proportions, alors Open Culture offre le sésame pour la préparation. Grosso modo, cela consiste à insérer à peu près tout dans la viande, et de faire mariner une dizaine de minutes, si possible, avant de faire une galette bien épaisse. C'est plutôt sur la cuisson qu'il faudra ne pas se rater, pour avoir une viande croustillante sur les bords, mais rouge et saignante au coeur.

 

Les plus observateurs auront noté qu'il n'est jamais question de pain, dans cette histoire...