Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Le hobbie de Jeff Bezos : fouiller les poubelles de la NASA (Apollo 11)

Clément Solym - 22.07.2013

Zone 51 - Insolite - Jeff Bezos - Appolo 11 - mission spatiale


Il se murmure que Jeff Bezos aurait un lien parenté avec des extraterrestres. Raison pour laquelle il chercherait à avoir la tête dans les étoiles - alors qu'au quotidien, avec Amazon, il a les pieds bien sur Terre. Ce que l'on sait pour de vrai, en revanche, c'est qu'il entretient une véritable passion pour l'aéronautique, et plus spécifiquement pour les engins spatiaux. Au point d'aller régulièrement faire les poubelles de la NASA, afin d'y récupérer des trucs...

 

 

 Numéro de série du moteur d'Apollo 11

 

Vendredi dernier, le grand patron d'Amazon a ainsi confirmé que son équipe avait récupéré le moteur numéro 5 d'Apollo 11 - qui était parti sur Mars la rouge. Ledit moteur croupissait sous l'eau, depuis un petit moment, et l'équipe de Bezos Expeditions n'était pas assurée de parvenir à l'identifier formellement. 

 

Le 20 juillet est une date importante parce qu'elle marque le 44e anniversaire de l'alunissage de Neil Amstrong, et de son petit pas pour l'homme suivi d'un grand pas pour l'humanité. 

 

Jeff est alors ravi de partager l'information avec les passionnés, pour leur garantir qu'il avait bien mis la main avec son équipe sur le moteur d'Apollo 11.

 

La conquête de l'espace, pour Jeff Bezos, c'est une vieille histoire : depuis octobre 2012, on sait que la société Blue Origin, montée par Jeff Bezos, réalisait des tests sur la poussée de moteurs de fusée, au Stennis Space Center de la NASA, dans le Mississippi. Un moteur combinant oxygène et hydrogène liquides et qui serait en mesure de propulser des touristes dans l'espace...

 

Le président et directeur du programme Blue Origin, Rob Meyerson se félicitait alors de cette expérimentation, et de sa médiatisation, alors que le programme s'était montré jusqu'à lors assez discret. Que ce soit sur le développement spatial d'un outil d'habitation ou les tests spatiaux, on ignore encore où cette entreprise mènera le grand patron d'Amazon.

 

Le vol de démonstration qui se déroulait le 19 octobre dernier était une première étape vers d'autres, manifestement et pour l'occasion le programme assurait avoir réalisé des avancées dans les voyages suborbitaux et orbitaux « très encourageants pour l'avenir des vols dans l'espace ». 

 

Ah, le silence éternel de ces effrayants espaces...

 

En mars dernier, une vidéo de la récupération d'un moteur de Apollo F-1 avait été diffusée :