Le jeu Fallout 4 rappelle l'importance du livre et des bibliothèques

Antoine Oury - 17.11.2015

Zone 51 - Insolite - livres bibliothèque - Fallout 4 - jeu vidéo


On n'associe pratiquement jamais les livres aux jeux vidéo, mais les premiers sont généralement présents dans les divertissements vidéoludiques. Qu'ils représentent des points de sauvegarde ou des moyens d'apprendre de nouvelles compétences, les livres constituent souvent un élément positif pour les personnages, et les joueurs. Le jeu vidéo Fallout 4, sorti il y a peu, propose à présent aux joueurs de jouer aux aides-bibliothécaires, en récupérant les ouvrages en retard.

 

La machine pour retourner les livres, dans Fallout 4 (via la chaîne dadbodgames)

 

 

Dans Fallout 4, le joueur survit à une explosion nucléaire, mais se réveille 200 années plus tard, avec une gueule de bois due à la cryogénisation. Jeté dans l'enfer du « Wasteland », les terres irradiées par la radioactivité, il devra se frayer un chemin parmi des animaux démesurément grands, des humains violents et impitoyables et des créatures tout simplement horribles.

 

Au milieu de ce programme trépidant, le joueur aura la possibilité de goûter à un peu de calme en collectant des livres disséminés un peu partout dans le Wasteland. Les bouquins n'ont pas vraiment de valeur marchande, mais il est néanmoins possible de les conserver pour les rendre dans une machine spécifique, au sein de la bibliothèque de Boston. En échange, le joueur recevra des coupons, qu'il faudra également conserver.

 

En effet, il sera possible de s'acheter différents accessoires et équipements avec ces tickets : ils permettent également d'obtenir un magazine ultra-rare, le Massachusetts Surgical Journal #8, qui permet d'améliorer les compétences de son personnage pour infliger plus de dégâts aux ennemis. Au total, une trentaine de livres seraient présents dans le jeu, d'après les premiers rapports des joueurs.

 

Le jeu est en vente depuis le 10 novembre, et a battu tous les records. D'après le site de vidéos pornographiques PornHub, il a même réussi à faire baisser son trafic... Probablement grâce aux livres à récupérer !

 

 

 

 

(via The Digital Reader, Bustle)