Le livre de la vie : une gigantesque fresque sur l’innocence de l’enfance

Nicolas Gary - 21.07.2018

Zone 51 - Insolite - Portugal street art - livre vie artiste - Mario Belem Portugal


STREET ART – C’est à l’ouest de Lisbonne, dans la station balnéaire de Cascais, que Mario Belém s’est installé le mois dernier. L’artiste portugais a passé plusieurs jours à travailler sur une façade d'un immeuble, pour réaliser cette peinture murale. 




 

Baptisée Livro da láife – Le livre de la vie – cette œuvre a été réalisée dans le cadre de l’Infinito Street Art Festival, édition 2018. Elle représente tant l’innocence de l’enfance que ses rêves et ses espoirs – tout ce que l’on voudrait conserver une fois adulte.

 

Une semaine entière de peinture fut nécessaire pour aboutir à cette magnifique fresque.

 

Au cours de cette manifestation, une vingtaine d’artistes locaux et internationaux se sont retrouvés pour transformer littéralement le quartier de Torre di Cascais en une véritable galerie d’art en plein air. En tout 21 peintures murales ont revitalisé la ville.




 

Mario Belém est né en 1977, vit et travaille à Carcavelos, près de Lisbonne. Il est spécialisé dans le graphisme, mais c’est dans le street art et la peinture sur bois qu’il préfère s’exprimer. On pourra retrouver quelques autres créations sur son profil Insta.

 

 

 

A trabalhar nas obras /// Foto: @brunobarata_fotografia 2016

Une publication partagée par Mário Belém (@mariobelem) le

 

 

via Street art news




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.