Le livre est mort : c'est Billy, de chez Ikéa qui va le tuer

Clément Solym - 12.09.2011

Zone 51 - Insolite - etagere - bibliothèque - billy


Plutôt que de s'abîmer dans le marc de café, pour découvrir l'avenir de l'édition, ne serait-il pas plus pertinent d'aller fouiller du côté de fabricants... de meubles, pour découvrir de quoi demain sera fait pour les amoureux de papier ?

Un petit coup d'oeil en particulier chez les Suédois d'Ikeéa pourrait apporter de nombreuses réponses, estime un article de The Economist, alors que la fameuse bibliothèque Billy va connaître une évolution radicale. Si, Billy vous connaissez forcément, c'est le modèle que l'on retrouve partout, bas de gamme, spéciale étudiants, etc. 

C'est que Ikéa s'est aperçu que Billy ne sert en effet pas pour les livres de ses clients. Ainsi, la prochaine version de Billy, la bibli' sera plus profonde, et pourquoi pas avec des portes en verres, de quoi ranger à peu près tout et n'importe quoi, sauf des livres.

N'est-ce pas là un signe évident de la fin du monde ? Si le Nil demain devient rouge sang et que des sauterelles débarquent en masse, il ne faudra s'étonner de rien : Ikéa vous avait averti.

Cela dit, si pour le journal américain, cette évolution des moeurs en matière de meuble préfabriqué est à mettre sur le compte du commerce de l'ebook, peut-être qu'un brin de sens critique ne serait pas inutile.

La suite de l'article propose en effet de passer en revue tout ce qui pourrait menacer l'industrie du livre : le piratage, la politique tarifaire agressive des marchands en ligne, la diversité éditoriale, et ainsi de suite. Et plus encore - problème qui devient une réalité maintenant pour les librairies - servir de vitrine publicitaire, alors que les clients n'iront faire leurs emplettes que sur le net... (voir notre actualitté)

Maintenant, de là à croire que Ikéa est le mètre étalon de la consommation de livres...