Le livre, objet (commercial) de volupté pour rencontres

Clément Solym - 22.07.2010

Zone 51 - Insolite - amour - livre - rencontres


Penguin et son service de rencontre Match, Borders et son Happily ever after digne d’un conte de fée. Les professionnels du livre qui font dans le dating se répand de plus en plus. À ce ci près que le dernier axe la mise en contact des âmes esseulées sous l’angle culturel. Pas question de couleur de cheveux ou de mensurations, mais plutôt de goût littéraire ou musical.

Dernier né dans l’agence matrimoniale pour papivore, Alikewise prend le parti de réunir les célibataires sans « rien [à voir] avec le yoga ou la cuisine » mais par leurs seules préférences de lectures. Un mot d'ordre : Des rendez-vous par les livres...

Bien loin des formulaires exhaustifs, l’inscription, ici, est rapide et simple au possible. Il suffit d’entrer son orientation sexuelle, son âge et choisir une couverture de livre qu’on imagine nous décrire à merveille.  Une fois ce mini-profil en ligne, on pourra deviser avec la blonde Polina passionnée du Petit Prince ou le geek PrussianRoulette qui voue un culte à Dune de Frank Herbert.

Vraie recherche inspirée par les muses, Alikewise a tout de même conscience de détails plus terre à terre et des bas instincts. Le site propose aux profanes du coup de foudre épistolaire une photo des futur(e)s correspondant(e)s.

Une idée bien sympathique mais pas si révolutionnaire quand Points Communs.com, proposait une équivalence francophone à Happily ever after (Borders) dès 2004. Ah ces Français…

Toute cette résurgence digne d’Héloïse et Abélard questionne sur nos comportements amoureux. Ainsi, la table de chevet, redeviendrait un instrument de désir érotique ? Un véritable retour dans le temps, à l’époque où les époux de la petite maison dans la prairie se bécotaient entre deux lectures d’évangile.

Amène !