Le marronnier d'Anne Frank définitivement sauvé

Clément Solym - 10.04.2008

Zone 51 - Insolite - Anne - Frank - marronnier


Depuis la polémique qui a suivi l'annonce d'une comédie musicale prenant appui sur la vie d'Anne Frank, le sujet était devenu quelque peu sensible. Et pourtant, au pied de ce marronnier qui l'avait tant inspirée, Anne Frank est de nouveau l'objet de toutes les attentions.

Menacé auparavant, l'arbre s'est vu doté d'un carcan d'acier dont la structure a été inaugurée et achevée (dans le désordre...) hier. Ce dernier doit prolonger la vie de l'arbre (150 ans déjà), en proie aux maladies et aux bestioles, au point que la municipalité avait demandé que le propriétaire tranche définitivement la question à coup de hache ou de tronçonneuse. On redoutait surtout qu'il ne tombe seul et provoque des dégâts. Une assistance respiratoire que devrait lui offrir 25 ans de vie supplémentaire.

Arnold Heertje, professeur qui dirige la fondation Anne Frank est laconique mais heureux : « Le boulot est accompli ». Au cours de son discours, il a tenu à revenir sur l'histoire du marronnier : « Ce n'est pas qu'un arbre. Il est lié à l'histoire dramatique de la persécution des juifs à Amsterdam et à Anne Frank. Il était la seule chose qu'elle apercevait du monde extérieur ».

Les 75.000 euros de dons ont suffit à couvrir les frais de cette construction qui préservera donc le marronnier, connu dans le monde entier. Le Journal fait d'ailleurs partie des livres les plus prisés des jeunes anglais.

Anecdote troublante cependant, on a prélevé des morceaux du marronnier pour en reproduire ultérieurement des clones, disposant des mêmes gênes que celui d'Anne. Limite malsain, ça...