Le métier de bibliothécaire, remplacé par des robots d'ici 5 ans ?

Nicolas Gary - 15.06.2019

Zone 51 - Insolite - métiers robots - travail humain remplacé - robot travail humain


La robotisation des métiers touche une multitude de secteurs, et l’automation, le recours à l’informatique pour traiter les tâches, pourrait bien vous concerner demain. En attendant que des Terminators achèvent le boulot en exterminant tout ce qui ressemble à un être humain, quels sont les métiers du livre et de l’édition qui risqueraient méchamment d’être robotisés ?

Librarians
Steve Jurvetson, CC BY 2.0


Emeric Lebreton est un chercheur en psychologie du travail, et dirige le groupe Orient’Action, qui réunit des agences de consultants dans tout le pays. Il a monté la plateforme révolution-robot, pour alerter tout un chacun sur les menaces que l’automation fait peser sur les emplois.

L’outil évalue par un pourcentage, presque magiquement affiché, le taux possible d’automation, suivant les secteurs d’activité. « D’après certaines études dans 10 ans, 30 % des emplois actuels auront disparu remplacés par des robots ou des systèmes numériques », indique le site. 
 

Journaliste, éditeur, auteur ou bibliothécaire


Pour exemple, celui de journaliste ou d’éditeur de presse ne présente que 29 % — prenant en compte la pénibilité, l’attractivité, la complexité, la nécessité de relations humaines ou le salaire moyen et le nombre d’emplois. 

Conclusion salutaire : le métier de journaliste/éditeur de presse ne sera pas remplacé.

Celui d’écrivain, en revanche, est un brin plus inquiétant, affichant 49 % d’automation — bien que les données fournies puissent être un chouia plus inquiétantes. Toutefois, quand le site annonce un salaire moyen de 3481 € on se gratte un peu la tempe en se demandant d’où peut provenir ce chiffre. Selon les estimations, les auteurs ont encore 12 ans avant que les robots ne les remplacent. 
 
Si vous êtes actuellement bibliothécaire, vous avez le droit de paniquer : selon le site, le risque de robotisation de l’activité est de 80 % : d’ici cinq ans le métier sera remplacé…

Quant à la librairie, elle ne figure même pas dans les pronostics de robotisation : on peut donc légitimement en déduire que la profession est à l’abri. 

On s’amusera à consulter ces prédictions nostradamusiennes à cette adresse.


Commentaires
C'est peut-être juste de la communication anxiogène, mais la robotisation a déjà commencé. On peut emprunter nos livres à des bornes éléctroniques très simples à utiliser. Plus simple que les caisses automatique en supermarché. On peut prolonger l'emprunt et les réserver de chez soi et sur ces mêmes bornes.



L'étape suivante est le retour des livre automatique. Le rangement automatique ne doit pas être très loin.



Le métier ne disparaîtra peut-être pas compmlètement, mais le nombre de personnes necessaires par bibliothèque sera largement diminué.
Encore un beau métier en voie de disparition !C'est hélas notre avenir :regrettable à mes yeux quand le dialogue est lui aussi en voie de disparition.J'aime beaucoup flâner dans les bibliothèques, demander conseil pour un choix, dialoguer avec le ou la bibliothécaire. On ne partagera jamais le même contact avec une machine.
Bibliothécaire :



NÉCESSITÉ DE RELATIONS HUMAINES : Non

COMPLEXITÉ : 20% (comme Carrossier, Chauffeur de taxi et vendeur sur les marchés )

Salaire moyen : 4k



...



Rien à ajouter ...
D'où tenez-vous ce chiffre de 4k de salaire moyen ? Le salaire brut d'un bibliothécaire territorial (le haut de l'échelle donc) est de 3 134,95 € en fin de carrière, 1 818,18 € en début. Et ils sont une minorité car il y a plus de catégories B (1 607,31 € brut en début de carrière) et C (1 527,64 € brut). Il existe des DUT, licences et un master en bibliothèque car le métier de bibliothécaire/médiathécaire ne consiste pas seulement à ranger des livres.
Le site appartient à une entreprise qui propose des bilans de compétence et de la réorientation professionnelle. Quitte apparemment à proposer aussi une communication bien anxiogène pour générer du clic.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.