Le prix Nobel José Saramago nie les accusations de plagiat

Clément Solym - 02.01.2009

Zone 51 - Insolite - prix - Nobel - Saramago


L'année commence sur les chapeaux de roue pour « le communiste hormonal » José Saramago, qui a récemment fait paraître son dernier ouvrage Le voyage d'un éléphant : son livre paru cette année en France sous le titre Les intermittences de la mort, au Seuil, serait le plagiat d'un auteur et d'un journaliste l'un d'origine argentine, l'autre italienne.

Fadaises rétorque José : « Si les deux auteurs ont également abordé la question de l'absence de la mort, il est inévitable que des situations se retrouvent dans ces histoires et que les formulations présentent quelques similitudes. »

Mais Teofilo Huerta, l'Argentin ne l'entend pas de cette oreille. Selon lui, l'agent littéraire Sealtiel Alatriste, qui a fait parvenir en 1997 un récit à la maison d'édition Alfaguara, en Espagne aurait « des contacts et relations très étroites », avec José Saramago. Et depuis le 12 mai 2006, il se serait plaint que son livre ait inspiré celui du Nobel.

Le livre de Saramago est en effet sorti en 2005. Son déni a été officiellement rapporté par le quotidien Correio da Manha.