Le scénariste français de la série Dr House... n'existe pas ?

Clément Solym - 18.06.2008

Zone 51 - Insolite - House - scenariste - série


Dans un entretien accordé au Figaro, Hervé Nicolas, revient sur son expérience dans la série Dr House, que TF1 diffuse chaque mercredi. L'histoire de ce docteur cynique, mais redoutablement efficace qui se soucie bien souvent plus des maladies hallucinantes de ses patients que des patients eux-mêmes est désormais bien connue.

Scénariste fantôme ?

« Les baskets, j'en ai toujours mis, parce que c'est confortable. Quant à la canne, c'est parce que c'est plus fun que de marcher avec des béquilles ! »... Ça ne vous dit rien ? Pourtant, la série fait parfois 10 millions de téléspectateurs...

Enfin, racontant toute son histoire, sa maladie et son parcours, jusqu'à la rencontre avec le réalisateur Bryan Singer, qu'il aura fini par inspirer pour la série Dr House... Sauf que voilà, Arrêt sur image avait lancé la polémique en avançant que cette affaire avait toutes les chances d'être un canular. Aujoutons enfin que l'intéressé annonce avoir travaillé sur Heroes ou encore Grey's Anatomy...

Le grand absent des tableaux d'honneur

Et pour cause. Tout d'abord, IMBD, la référence en la matière ne fait absolument pas mention de la présence de Hervé Nicolas (voir les résultats) pas plus qu'on ne trouve de traces de lui dans l'annuaire de la Writers Guild of America. Le syndicat représentant tout de même une très grande part de la profession, on peut s'interroger. Ce que l'intéressé explique en avouant être free-lance, quand Arrêt sur Image l'a contacté. Bien.

Mais du côté de la Fox, on en pense quoi ? Eh bien, un contact en France nous a clairement dit « n'avoir jamais entendu parler de lui. Mais il arrive qu'on fasse appel à des freeelance pour agrémenter un épisode sur lequel on planche. Et puis, il est difficle de connaître tout le monde... ». Sauf qu'il n'apparaît ni dans les remerciements, ni dans les encouragements ni dans les crédits. Ce qui est formellement illégal, comme le rappellent notre contact et @si. « Ils sont toujours crédités, même s'ils n'ont fait qu'une dizaine de minutes de travail. J'exagère, mais c'est ainsi. »


Bon. En attendant, la série garde tout son charme... Nous attendons cependant une source proche de la réalisation américaine pour clore définitivement le chapitre et retourner devant un épisode. Si l'on souhaite cependant lire un article authentique sur Hervé Nicolas écrivain, on se reportera à cette page, où il est étonnament oublié qu'il travaille comme scénariste...