Les Beatles, plus des capitalistes que les idoles des jeunes

Clément Solym - 09.10.2008

Zone 51 - Insolite - Beatles - capitalistes - idoles


Démasqués ! Les quatre jeunes aux cheveux dans le vent n'auraient été que des imposteurs motivés par l'argent, vient de révéler un historien de l'université très crédible de Cambridge. « Ils ont fait à peu près autant pour représenter les intérêts de la jeunesse nationale de l'époque que les Spice Girls durant les années 90. »

Alors, les Beatles, plus populaires que Jésus, comme disait Lennon, n'incarnaient pas les valeurs des jeunes de leur époque ? David Foler le croit. Son étude, Youth Culture in Modern Britain, affirme : « Ils étaient de jeunes capitalistes qui, loin de développer une culture jeune, exploitaient cette dernière grâce à l'enthousiasme des fans, stupides, hurlant, et rien de plus que des ados consommateurs passifs. »

Dur le David, tout de même. Et d'ajouter que les Beatles incarnaient finalement un divertissement pour la famille bien plus que les porte-parole des jeunes. Et il inclut également les Rolling Stones dans ce sac : Mick Jagger et son groupe n'étaient pas non plus intéressés par la création d'un mouvement culturel de la jeunesse.

Et voilà comment on fait s'effondrer un mythe...


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.