Les Beatles, plus des capitalistes que les idoles des jeunes

Clément Solym - 09.10.2008

Zone 51 - Insolite - Beatles - capitalistes - idoles


Démasqués ! Les quatre jeunes aux cheveux dans le vent n'auraient été que des imposteurs motivés par l'argent, vient de révéler un historien de l'université très crédible de Cambridge. « Ils ont fait à peu près autant pour représenter les intérêts de la jeunesse nationale de l'époque que les Spice Girls durant les années 90. »

Alors, les Beatles, plus populaires que Jésus, comme disait Lennon, n'incarnaient pas les valeurs des jeunes de leur époque ? David Foler le croit. Son étude, Youth Culture in Modern Britain, affirme : « Ils étaient de jeunes capitalistes qui, loin de développer une culture jeune, exploitaient cette dernière grâce à l'enthousiasme des fans, stupides, hurlant, et rien de plus que des ados consommateurs passifs. »

Dur le David, tout de même. Et d'ajouter que les Beatles incarnaient finalement un divertissement pour la famille bien plus que les porte-parole des jeunes. Et il inclut également les Rolling Stones dans ce sac : Mick Jagger et son groupe n'étaient pas non plus intéressés par la création d'un mouvement culturel de la jeunesse.

Et voilà comment on fait s'effondrer un mythe...