Les fans d'Harry Potter se débarassent de leurs chouettes

Clément Solym - 22.05.2012

Zone 51


Le dévouement adolescent à Harry Potter pousse les gamins à la fascination corps et âme : si les parcs d'attraction qui fleurissent sur la planète devraient contenter les aficionados pour (on l'espère) quelques heures, (voir notre actualitté) certains devraient tout de même y laisser des plumes. En effet, une vague d'adoption de chouettes par les fans britanniques subit maintenant son ressac : les créatures sans défense sont abandonnées, tels des jouets démodés.

 

Autorité parentale déclinante, enfants-dictateurs, déliquescence occidentale ou... bêtise généralisée, tout simplement ? Difficile de justifier l'inflation des ventes de chouettes sur la Perfide Albion, mais la cause semble clairement identifiée : « Avant les films, j'avais 6 chouettes, maintenant j'en ai 100. C'est l'effet Harry Potter » dénonce Pam Toothill, du centre d'accueil pour chouettes de Crowen, dans le Nord du Pays de Galles.

 

 

« Je sais que ce n'est pas la faute de J.K. Rowling, mais les gens ne réfléchissent plus avant d'acheter une chouette. Les chouettes ont besoin d'espace pour agiter leurs ailes cinq fois avant de se poser sur un perchoir, ou bien elles contractent des infections » poursuit la vétérinaire. Émerveillés par la chouette Edwige, fidèle aile droite du sorcier Harry Potter et à l'occasion coursier volant, les enfants se sont rués dans les animaleries, consciencieusement suivis par des parents compatissants et attendris.

 

En soi, la possession d'un tel rapace est légale, mais relâcher - ou plutôt abandonner - l'animal vaut une amende de 7000 $. Ce qui ne freine visiblement pas les adolescents désormais plus âgés, et désireux de se débarrasser de ce compagnon encombrant et, qui plus est, capable de vivre une bonne vingtaine d'années, au minimum.

 

Abandonnées dans la nature, les semblables d'Edwige risquent ou bien la mort, parce que leurs capacités de prédateur sont amoindries, ou bien une adaptation, qui sera cette fois dommageable aux autres espèces en rompant l'écosystème local. L'Inde a eu, elle aussi, des problèmes de chouettes, encore un peu plus menaçants pour l'intégrité des volatiles. (voir notre actualitté) À son époque, le film Les Tortues Ninja avait provoqué le même genre d'achats, puis d'abandons, compulsifs. Avec des tortues, évidemment.

 

« Si quiconque a été influencé par mes livres jusqu'à croire qu'une chouette pouvait être plus heureuse enfermée dans une cage exiguë, je voudrais dire aussi fort que je peux "Vous avez tort". » a réagi J.K.  Rowling, les yeux probablement écarquillés comme ceux d'une chouette devant une telle nouvelle.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.