Les incroyables et fragiles découpages de Kiri Ken

Antoine Oury - 18.07.2017

Zone 51 - Insolite - Kiri Ken découpages - découpages papier - papier


L'artiste japonais Kiri Ken manie les ciseaux, cutters et autres lames avec dextérité : c'est d'ailleurs ce que signifie son pseudonyme, « Lame tranchante ». Avec ce talent, il crée des découpes extrêmement fines et précises dans du papier tout ce qu'il y a de plus banal, afin d'en faire sortir des animaux, des lézards aux poissons, ou des portraits.


 

Kiri Ken s'inscrit dans une tradition japonaise séculaire : le Kirie ou Kirigami désigne tout simplement l'art de la découpe du papier. Cet art remonterait à l'an 610, lorsque le papier artisanal chinois, renommé Tesuki Washi au Japon, a fait son entrée dans l'archipel.

 

Au fil des années, cet art s'est développé, mais les techniques actuelles ne diffèrent pas tellement de celles appliquées au VIe siècle.
 



 

 

 

 

Au cours de l'ère Edo, des spectacles de découpes de papier, des Kamikiri, étaient même organisés : les spectateurs lançaient des défis au « découpeur », qui devait alors les reproduire sur le papier, armé de simples ciseaux...

 

<

>

 

Plus de créations de Kiri Ken sur son compte Twitter.

via Colossal