medias

Les lecteurs et l'autoédition : les grandes maisons ont-elles la cote ?

Clément Solym - 06.12.2013

Zone 51 - Chez Wam - autoédition - phénomène de société - modèle éditorial


Avant, un auteur refusé partout n'avait d'autre choix, pour voir son oeuvre imprimée, que de passer par l'édition à compte d'auteur. Depuis l'arrivée de plusieurs solutions, reposant sur une commercialisation numérique, d'impression à la demande, ou couplant les deux supports, ont permis de faire du mal aux sociétés qui abusaient de la naïveté des auteurs.

 

 

Soutenir et aimer les auteurs indépendants... ou pas ?

 

 

Aujourd'hui, l'autoédition aux États-Unis a connu une croissance de 422 % depuis 2007 - une date qui, très étonnamment, coïncide également avec le lancement du premier Kindle. Sur l'année 2012, on retrouve dans les 100 meilleures ventes d'Amazon, 25 % d'auteurs indépendants, qui ont fait le choix (ou pas...) de ne pas passer par une structure éditoriale traditionnelle. 

 

Et au milieu de tout cela, il y a des phénomènes éditoriaux comme Hugh Howey, qui comptabilise plus de 1,2 million d'exemplaires numériques commercialisés. Or, l'auteur a conservé les droits numériques sur ses oeuvres...

 

En France, l'autoédition est parvenue manifestement à séduire les auteurs, qui profitent de plus en plus de ces solutions, mais les lecteurs, qu'en est-il ? Edilivre avait diffusé une enquête montrant que 

 

•  Plus de 1 Français sur 3 pense que l'auto-édition pourra remplacer à terme l'édition traditionnelle

  85% considèrent les libraires comme des acteurs importants de la chaîne du livre et 64% pensent qu'ils survivront aux géants d'Internet

•  83% considèrent le format numérique comme une opportunité pour publier des écrits et 88% pensent qu'il ne fera pas disparaître le format papier (voire impossible pour 59 %)

  63% seraient heureux que la version piratée de leur livre rencontre un succès - seuls 9 % en ont réellement peur. (voir l'enquête)

  

De là, notre petit sondage : toi, lecteur, mon semblable, mon frère, l'autoédition, qu'en penses-tu ?




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.