Les lunettes volées de Jonathan Franzen, un véritable GlassesGate

Clément Solym - 06.10.2010

Zone 51 - Insolite - twitter - lunettes - franzen


Voici qui est en train de devenir un sujet de franche rigolade sur la toile, alors que le romancier Jonatha Franzen, en tournée promo en Angleterre a tout de même été victime d'un attentat... artistique.

Petit rappel des faits. Durant une soirée de dédicace à la Serpentine Gallery, située à Hyde Park, deux individus de type pas franchement artiste, mais pas non plus très nets, se ruent sur l'écrivain. Ils lui arrachent ses lunettes - Jonathan n'a pas été blessé - et repartent en laissant une demande de rançon de 100.000 £. Gonflés. (voir notre actualitté).

Les lunettes ont cependant été victorieusement récupérées après une chasse à l'homme menée par la police anglaise. Susanna Frayn, responsable communication a d'ailleurs salué cette arrestation qui a permis de retrouver les verres du romancier, lequel, grande âme, n'a pas souhaité porter plainte. « Une blague inoffensive », estime Frayn et qui s'est accompagnée sur internet des pires plaisanteries.


C'est sur Twitter, comme souvent, que la situation a enflé. Un mot clef #glassesgate est apparu pour démarrer les festivités. Tout cela après que Graeme Neil, du Bookseller, ait twitté un message hilarant : « Un hélicoptère au-dessus de Kensington essayant de trouver #Franzen glasses. Apparemment les voleurs ont sauté dans Serpentine pour s'enfuir. »

Et quelques tweets plus tard, d'avouer qu'il n'a pas en mémoire d'incident qui ait provoqué autant d'hilarité et de consternation dans le petit monde de l'édition. Et d'autres commentaires ont fusé de la part des journalistes présents. Merope Mills, du Guardian rapporte combien le discours de l'éditeur était une auto-flagellation déplorable, à base de « Jonahthan, nous sommes Tellement, TELLEMENT désolés ».

Nous avions hier évoqué la présence sur eBay de cette paire de lunettes mise aux enchères qui entre-temps aura été supprimée par le site. Mais définitivement, l'affaire des GlassesGate n'a pas fini de faire rigoler...