Les personnages de Dickens révèlent une homosexualité cachée

Clément Solym - 02.02.2010

Zone 51 - Insolite - personnages - Dickens - reveler


L'université de Leicester vient de dévoiler les recherches de ses membres concernant les personnages de Charles Dickens. En effet, les études menées par le Dr Holly Furneaux a découvert que souvent, les personnages masculins du romancier tombent facilement amoureux de la soeur de leur meilleur ami, preuve selon elle, que les textes sont émaillés de relations homosexuelles suggérées.

Ainsi, dans Martin Chuzzlewit, John Westlock va s'éprendre de Ruth, la soeur de son excellent ami Tom Pinch. « Avant même que John ne rencontre Ruth, il se figure combien elle doit être belle et fantasme sur elle. »

« Nous l'avons placé comme une figure de respectabilité », précise-t-elle, mais finalement, derrière la façade d'auteur captivé par la vie de la famille, il se serait plutôt intéressé à toutes les sortes de relations sexuelles.

Ainsi, dans Les grandes espérances, Holly propose une lecture étonnante de la première rencontre entre Pip et Herbert, où après une bagarre dans la maison de Mss Havisham, l'échange qui suit entre eux serait particulièrement connoté. En effet, Herbert va soigner Pip, et dans l'époque victorienne, les soins médicaux avaient une forte connotation érotique. « Il n'écrit pas de la pornographie, il écrit pour un public respectable », nuance cependant Holly.

Ses travaux, publiés dans le livre Queer Dickens: Erotics, Families, Masculinities, montreraient que toute l'oeuvre de Dickens est ponctué par des représentations de l'intimité masculine, bien au-delà de la cellule familiale. « J'espère que ce livre aura une incidence sur les hypothèses que nous formulons sur Dickens et l'époque victorienne. »