Lettre d'Aimé Césaire à Maurice Thorez

Clément Solym - 23.04.2008

Zone 51 - Insolite - Aimé - Césaire - lettre


Longtemps membre du Parti communiste français, Aimé Césaire prit cependant sa plume en 1956 pour expliquer sa décision de rompre définitivement avec le parti de Maurice Thorez alors secrétaire général du PC.

Cette lettre de démission fut envoyée quelques mois après la parution du rapport Khrouchtchev qui révéla au grand public les crimes de Staline. Aimé Césaire affirme alors : « Je crois en avoir assez dit pour faire comprendre que ce n’est ni le marxisme ni le communisme que je renie, que c’est l’usage que certains ont fait du marxisme et du communisme que je réprouve. »

Vous pouvez retrouver l’intégralité de cette missive sur la page suivante.

Aimé Césaire entre dans le communisme à la sortie de la guerre. Ce sont les élites du parti qui font appel à lui comme un symbole d'un renouveau. Il est alors élu maire de Fort-de-France. Dans la foulée, il est aussi élu député, mandat qu'il conservera sans interruption jusqu'en 1993.

Le poète s’oppose au Parti communiste français sur la question de la déstalinisation. Il quitte le Parti communiste en 1956, et s'inscrit au Parti du regroupement africain et des fédéralistes, puis fonde deux ans plus tard le Parti progressiste martiniquais (PPM), au sein duquel il va revendiquer l'autonomie de la Martinique. Il siège alors à l'Assemblée nationale comme non inscrit de 1958 à 1978, puis comme apparenté socialiste de 1978 à 1993. Il reste maire de Fort-de-France jusqu’en 2001.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.