Li Hongbo, éditeur devenu "maître du papier", froisse les illusions

Antoine Oury - 14.01.2014

Zone 51 - Insolite - Li Hongbo - éditeur - sculpture papier


Né en 1974, basé à Beijing, l'artiste contemporain Li Hongbo a commencé sa carrière dans l'édition de livres, après des études aux beaux-arts, et est rapidement revenu à ses premières amours. Il fait désormais référence dans le milieu de la sculpture orientale, pour son travail sur un seul et unique matériau, le papier. 

 

 

 

 

Une matière tout à fait que commune, que chacun croit connaître et sur laquelle Hongbo a particulièrement souhaité travailler : « Mon intérêt pour le papier a commencé quand j'éditais des livres. Quand nous abordions la question du design, je devais travailler le papier, lequel était le plus adapté pour chaque ouvrage. Je devais comprendre ses caractéristiques, son style et sa durabilité », explique-t-il.

 

Dès lors, cette expertise a pu être mise au service de ses sculptures, qu'il réalise en pliant les feuilles de papier pour recréer des éléments naturels ou des formes que chacun croit connaître : une pierre ou un rondin, fidèlement reproduits, peuvent ainsi être modelés, malgré l'illusion première du trompe-l'oeil.

 

L'artiste empile et colle entre elles des feuilles de papier, qu'il peut ensuite sculpter comme de l'argile, du marbre ou du bois : pour faire se dresser la silhouette d'un guerrier ancestral, il a ainsi lié entre elles 20.000 feuilles de papier... Un travail tout en précision, qui doit prendre en considération le centre de gravité exact de chaque oeuvre. En cas d'erreur, comme un château de cartes, tout s'effondre...

 

« Le papier : vous ne pouvez jamais prévoir ce qu'il va devenir », souligne Hongbo. Belle méthode de recyclage...

 

 

DOMINIK MERSCH GALLERY, Sydney presents: Li Hongbo - Pure White Paper from Dominik Mersch Gallery on Vimeo.