Lucky Luc Chatel, dégaine la vanne plus vite que son ombre

Clément Solym - 17.11.2011

Zone 51 - Insolite - Lucky Luc Chatel - politique - personnages


Quiconque d'extérieur au pays y jetterait un oeil, pourrait légitimement se croire dans une cour de récréation. Passons rapidement, et outre, les commentaires type fruit de mer servis par le président à François Hollande, pour revenir au cas Chatel.

 

Ce dernier avait, non sans un petit effort de mauvais esprit, tenté un rapprochement audacieux.

 

Hollande = Babar, roi des éléphants

Sarkozy = Astérix, valeureux guerrier

 

Évidemment, ce type de démarche intellectuelle nous fait prendre toute la mesure de la si caractéristique culture de droite, dont Frédéric Lefebvre avait fait la brillante démonstration, citant après quelques secondes de réflexion, comme son livre favori : « Zadig et Voltaire... parce que c'est une leçon de vie. » 

 

Zadig, de Voltaire, le monde entier avait déjà rectifié

 

Mais pour parler le langage du peuple, il faut lui présenter des images simples. Babar, Astérix., personnages caractérisables, pour mieux stigmatiser les personnalités, l'un gentil niais pataud, l'autre courageux résistant à l'envahisseur, on connaît la chanson.

 

Alors, puiser dans le domaine de la BD, de la littérature jeunesse, et ce, quand le salon de Montreuil, dédié à la presse et la littérature jeunesse approche, bravo, il faut applaudir. Et des deux mains.

 

 

Mais ce dont se souvient le Canard enchaîné, qui n'a pas la mémoire d'un volatile, c'est que dans son fief de Chaumont - Luc Chatel en est maire depuis 2008 - on a aussi trouvé dans l'univers BD un surnom au ministre de l'Éducation nationale. C'est Lucky Luc Chatel, « pour sa propension à aller un peu vite en besogne », souligne le Volatile.

 

Ainsi, la mairie avait fait détruire le mur de la Banque de France, et entamé des travaux, avant même qu'elle n'en ait acquis la propriété. Et pour « commencer au plus vite les travaux du multiplexe dont le permis de construire n'a pas encore été délivré ». (voir l'Affranchi)

http://www.laffranchi.fr/Lucky-Luc-Chatel-il-demolit-plus-vite-que-son-ombre_a902.html