Lutter contre la syphilis au Japon avec les préservatifs Sailor Moon

Antoine Oury - 22.11.2016

Zone 51 - Insolite - Sailor Moon manga - Sailor Moon préservatifs - préservatifs manga


Tous les moyens sont bons pour inciter à l'utilisation des préservatifs et rappeler l'importance de la protection lors de relations sexuelles. Le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales japonais s'est associé avec Naoko Takeuchi, la créatrice du manga Sailor Moon, pour une collection de préservatifs à l'image des héroïnes.

 

 

 

S'envoyer en l'air, « par le pouvoir du prisme lunaire », certes, mais en se protégeant avant tout : Naoko Takeuchi a créé l'univers de Sailor Moon en 1992, racontant les aventures d'Usagi Tsukino, Minako Aino, Ami Mizuno, Rei Hino et Makoto Kino à travers des mangas publiés par Kōdansha jusqu'en 1997.

 

À cette date, Sailor Moon fait déjà partie de la culture populaire au Japon, tandis que la France suit les aventures des 5 camarades à travers l'anime, diffusé par le Club Dorothée dans l'Hexagone. Takeuchi, parallèlement aux mangas, réalisait des ébauches pour l'anime, et la demande était telle qu'elle faillit abandonner brusquement toute l'histoire.

 

Heureusement, le succès de Sailor Moon n'eut pas raison de la créatrice, qui retrouve avec plaisir ses personnages, même si elle a depuis eu l'occasion de créer d'autres univers. 

 

"J'lui ai même fait croire que chlamydias c'était le nom d'une fleur" (Gringe)

 

Pour cette collaboration avec le ministère de la Santé japonais, Naoko Takeuchi a créé des visuels pour des préservatifs emballés dans une pochette en forme de cœur, affichant Sailor Moon qui fait un petit clin d'œil complice. Des affiches ont également été réalisées, avec un message beaucoup moins sympathique : « Si tu ne passes pas un test, je te punirai ! »...

 


 

Outre la prévention du SIDA, la campagne mise en place vise aussi d'autres maladies sexuellement transmissibles comme la syphilis ou l'infection à chlamydia. Les contaminations ont explosé cette année au Japon, avec plus de 3000 cas de syphilis observés entre janvier et octobre, obligeant le gouvernement à réagir et à mettre en place une campagne de santé publique.

 

56.000 préservatifs seront distribués, ainsi que 156.000 prospectus, tandis que 5000 affiches seront déployées dans l'espace public.

 

via Crunchyroll