Mythe du manuscrit inconnu : abandonné sur un paillasson...

Clément Solym - 02.04.2010

Zone 51 - Insolite - manuscrit - paillasson - publier


Voilà une comptine qui va plaire à Wrath et alimentera sa rubrique On vous ment, on vous spolie. Parce que dans la série mythologie de la publication, en voici une bien bonne. Ruth Saberton a 37 ans, et comme tant d'autres, elle veut être publiée. Pas écrire simplement, hein.

Professeure, elle a envoyé son manuscrit à plusieurs maisons - par voie postale, sans jamais recevoir de réponse positive. Et elle allait se décourager, abandonner, ouvrir le gaz, faire sauter les plombs... L'indifférence de l'édition à son texte la touchait beaucoup.

Mais voilà que sa belle-mère lui raconte que Richard et Judy ont une maison de campagne non loin de chez elle, et Ruth, en rut, s'empare d'un manuscrit (400 pages tout de même) et le place sur le paillasson de ladite bicoque, avec un petit mot glissé dans les boîtes à lettres.

Richard et Judy, ce sont les deux ex super stars du petit écran, les anciens meilleurs VRP du livre outre-Manche. Ils lisent manifestement le livre et Ruth reçoit un appel lui expliquant qu'ils l'ont beaucoup apprécié. Richard propose de rédiger un avant-propos et lui permet d'utiliser son nom pour approcher des éditeurs potentiels. Plutôt enthousiaste, le Richard, puisqu'en une journée il l'avait plié le livre.

« Je me sentais un peu effrontée », confesse Ruth. Mais mieux encore, Richard lui demande si elle a besoin d'un agent et lui propose un peu d'aide...

Tout cela se déroulait voilà trois mois, et le livre de Ruth Saberton a obtenu un contrat avec la maison Orion Publishing. Il a été publié hier.

Patience et longueur de temps ou audace ? Que t'en semble lecteur ? Que t'en semble Lise-Marie, qui pour le coup prépare ton prochain livre ?